Sur fond de solidarité exemplaire: Le peuple algérien continue à militer pour un ordre politique nouveau

0
26
9e vendredi de manifestations (Photo: Fateh Guidoum / PPAgency)

 

Aujourd’hui, sera célébré la Journée internationale du vivre-ensemble en paix, symbolisant une somme de valeurs que le peuple algérien incarne depuis le 22 février dernier, en revendiquant, de manière pacifique et avec un esprit de solidarité exemplaire, un ordre politique nouveau, fondé sur l’Etat de droit.  

La mobilisation populaire et les manifestations massives organisées depuis cette date pour réclamer un changement radical du système politique ont suscité l’admiration du monde entier par leur civisme et leur déroulement pacifique dans tout le pays. Le peuple algérien a fait montre d’un degré élevé de conscience politique et un attachement profond à l’action politique pacifique lors de ces manifestations exemptes d’affrontements et se déroulant dans une ambiance conviviale, solidaire et d’entre-aide. Les Algériens ont manifesté en familles et toutes les tranches d’âge et les catégories professionnelles étaient représentées. La communauté algérienne à l’étranger a également participé au « hirak » illustrant ainsi son attachement viscéral à la patrie. Parmi les slogans scandés par les manifestants, ceux qui reviennent le plus sont « djeich chaab khawa khawa » (l’armée et le peuple sont frères ») et « silmiya, silmiya » (« pacifique, pacifique »). Des slogans entendus sur tout le territoire national et traduisant la volonté de réformer profondément le pays mais en veillant jalousement à préserver sa stabilité et son unité. Les images de jeunes nettoyants les rues à la fin des manifestations et la foule de milliers de personnes cédant rapidement et dans l’ordre le passage à une ambulance ont fait le tour du monde.  Le peuple algérien se révèle tel qu’il est: fier, digne et attaché à la paix. Le commandement de l’Armée nationale populaire (ANP) a tenu, de son côté, à souligner « la forte cohésion entre le peuple et son Armée ». Il a, dans ce sens, exprimé avec force son « refus catégorique de verser une seule goutte de sang du peuple, depuis le début des marches pacifiques et sa détermination à faire barrage à tous ceux qui tenteraient d’ébranler la stabilité du pays et d’attenter à l’unité du peuple ». Il a affirmé aussi son « alignement aux côtés du peuple afin d’atteindre ses objectifs visant à opérer le changement escompté ». Le lien étroit qui lie le peuple à son armée s’est renforcé et consolidé ces dernières années, au point que les vociférations de certains cercles, au service d’intérêts personnels étroits et au détriment des intérêts suprêmes de la patrie, ne sauraient, en aucune circonstance, le rompre. Dans le même sens, l’ANP vient de réaffirmer sa pleine adhésion aux revendications légitimes du peuple algérien, soutenant que le lien étroit qui la lie au peuple s’est renforcé et consolidé au point que rien ne saurait le rompre. Elle a également réitéré son engagement à demeurer fidèle au serment et à être le bras protecteur du peuple et de la patrie, soulignant son attachement à la solution préconisant l’application de l’article 102 de la Constitution. Cette solution proposée par l’ANP est en conformité avec les missions qui lui sont assignées par la Constitution en son article 28, en sa qualité de garant de l’indépendance nationale, de la préservation de la souveraineté nationale, de l’intégrité territoriale, de la protection du peuple contre tout danger et menace ainsi que de par sa fidélité au message de Novembre, au serment qu’elle a prêté de placer l’Algérie et l’intérêt suprême de la patrie au- dessus de toute considération. Elle s’inscrit aussi en droite ligne de sa totale conviction en la capacité du peuple à surmonter toutes les difficultés et épreuves de quelque nature qu’elles soient. La proposition avancée par l’ANP comporte une solution inscrite dans la Constitution permettant à l’Algérie de traverser la conjoncture actuelle en toute sécurité et d’éviter ainsi des scénarios aux retombées néfastes.Cette solution constitutionnelle qui répond pleinement aux revendications légitimes exprimées clairement par le peuple algérien, a été favorablement accueillie par la majorité des citoyens.

T. Benslimane