Sûreté d’Alger: Démantèlement d’un réseau criminel spécialisé dans le trafic de faux billets sur les réseaux sociaux

0
163

Les services de la sûreté de wilaya d’Alger ont démantelé un réseau criminel, composé de 4 individus, proposant, à des fins d’escroquerie, la vente de faux billets en monnaie nationale sur les réseaux sociaux.

Les services de la sûreté d’Alger ont traité une affaire de vente, à des fins d’escroquerie de faux billets en monnaie nationale (catégorie 2.000 DA) qui s’est soldée par l’arrestation de 4 suspects et la saisie de plusieurs objets, dont un véhicule touristique. Dans le cadre de la lutte contre les différentes formes de criminalité, notamment la vente de «faux» billets de 2.000 DA sur les réseaux sociaux, les éléments de la police judiciaire ont remarqué un individu proposant sur une page Facebook, utilisée sous un pseudonyme, la vente de faux billets en monnaie nationale. Suite à cette découverte, un plan bien ficelé a été mis en place ayant permis l’arrestation du concerné et de 3 autres individus et la saisie du téléphone portable du principal suspect, d’un faux billet : (catégorie 2.000 DA) présenté comme spécimen, d’une enveloppe contenant des mouchoirs en papier parfumés comme étant des billets de 2.000 DA afin de duper la «victime» à délester de son argent et ses objets. L’opération a donné lieu également à la saisie d’un véhicule touristique utilisé dans les déplacements des suspects, dont la dernière «victime» avait été délestée de 30.000 DA, d’après les aveux de l’un d’eux, qui précise que le 4e suspect a été arrêté en possession d’un morceau de drogue. Par ailleurs, la sûreté de la wilaya d’Alger fait état d’une seconde affaire de démantèlement d’une association de malfaiteurs spécialisée dans le transport, l’écoulement et le trafic de stupéfiants et de comprimés psychotropes avec port d’armes blanches de type 6 sans justificatif légal. 4 suspects ont été arrêtés et 200 grammes de cannabis et 300 comprimés psychotropes saisis. L’affaire a été traitée par les éléments de la 6e sûreté urbaine de Sebala suite au contrôle au niveau d’un carrefour de deux individus à bord d’un motocycle. L’opération a donné lieu à la saisie de 200 grammes de drogue et de 300 comprimés psychotropes. L’enquête qui a révélé que les deux individus étaient des repris de justice a permis l’identification de deux autres mis en cause. La perquisition du domicile de l’un de ces derniers, à l’appui d’un mandat a permis la saisie de 60 comprimés psychotropes, d’un flacon de produit anesthésiant, d’un couteau et d’une somme de 15.000 DA issus du trafic de ces substances toxiques. Une fois les procédures légales parachevées, les suspects ont été présentés devant les juridictions compétentes.