Sûreté d’Alger: Saisie de 500 millions de centimes en faux billets et d’une quantité importante de psychotropes

0
97

Les services de sûreté de la wilaya d’Alger ont saisi, lors de deux opérations distinctes, un montant de 500 millions de centimes en faux billets, après le démantèlement d’une association de malfaiteurs, et arrêté une autre bande impliquée dans le trafic de psychotropes. La brigade de police judiciaire relevant de la sûreté de la circonscription administrative de Dar El Beida a élucidé l’affaire d’une association de malfaiteurs impliquée dans la contrefaçon de billets de banque avec intention de les écouler sur le territoire national, la détention de papiers colorés, de petites coupures et de matériel de fraude et d’escroquerie, en sus de séjour irrégulier sur le territoire national.

Dans ce cadre, 4 individus, âgés entre 30 et 40 ans, ont été arrêtés et un montant de 500 millions de centimes en faux billets a été récupéré, outre un montant de 40 millions de centimes et un montant en devises de 300 euros. Les éléments de la brigade de la police judiciaire ont également saisi des équipements utilisables dans la fraude et l’escroquerie à savoir : 5 paquets de billets arrangés, une boîte en acier de fabrication artisanale utilisée dans la contrefaçon outre la récupération de 3 véhicules que les éléments du réseau utilisaient à des fins criminelles. Après accomplissement des formalités légales en vigueur, les mis en cause ont été déférés devant le procureur de la République territorialement compétent, qui a ordonné leur mise sous mandat de dépôt. La même cellule a indiqué dans un autre communiqué que la brigade de police judiciaire relevant de la sûreté de la circonscription administrative de Draria a traité une affaire de constitution d’association de malfaiteurs spécialisée dans le trafic et la distribution de psychotropes avec port d’arme blanche prohibée. Agissant sur information faisant état de deux individus à bord d’un véhicule en leur possession une quantité considérable de psychotropes, les éléments de la brigade de la police judiciaire de Draria ont mis sur pied un plan bien ficelé qui s’est soldé par la saisie de 3360 comprimés psychotropes et d’une arme blanche prohibée ainsi que l’arrestation de deux individus. Les mis en cause ont été présentés devant les juridictions compétentes pour examen de leur dossier.