TAS: Le recours de l’USMA programmé le 5 juin prochain

0
213

Voila une affaire que l’on croyait classée sans suite, oubliée, rangée au fond d’un tiroir, au grand soulagement de la Ligue. Mais visiblement, rien ne se perd au niveau du TAS de Lausanne. Tous les recours méritent d’être traités en toute équité.

Il suffit d’attendre et de se montrer patient. C’est le cas des Usmistes qui n’ont jamais perdu espoir de voir leur plainte contre la LNF à propos de leur match perdu sur tapis vert contre le MCA aboutir. Aujourd’hui, ils doivent être contents, puisque leur dossier est programmé pour le 5 juin prochain. C’est ce que vient de publier le tribunal arbitral sportif international (TAS), sur sa page officielle. Une audience entre les représentants des deux parties y est prévue, à la suite de laquelle, le TAS rendra un verdict définitif. Le camp usmiste fonde de grands espoirs sur ce recours pour récupérer les trois perdus sur tapis vert, mais aussi de jouer le derby contre le voisin mouloudéen qui n’a pas pu avoir lieu suite au forfait de l’USMA. Pour rafraîchir les mémoires, la genèse de l’affaire remonte au 30 septembre de l’année écoulée, lorsque le Bureau fédéral de la FAF, réuni à Ouargla a répondu favorablement à la requête de la Ligue, l’autorisant exceptionnellement  à programmer des matches en retard du championnat de la Ligue 1 à des dates Fifa. A condition toutefois que les équipes concernées n’aient pas des joueurs internationaux retenus par leur sélection. C’était le cas de l’USMA dont le meneur de jeu libyen, Ellafi était en regroupement avec l’équipe nationale de son pays. Ce détail important n’a pas été mentionné dans le procès-verbal de la réunion du BF. En tout cas, la Ligue n’en a pas tenu compte et elle a maintenu le derby à sa date. Il y a eu ensuite un bras de fer entre le club algérois et la Ligue, chacun campant sur sa position. Le match programmé le 12 octobre  n’a finalement pas pu se dérouler. Les Usmistes ayant déclaré forfait. La sanction est vite tombée : match perdu pour l’USMA sur le score de 3 à 0, plus une défalcation de trois points au classement général. Les Usmistes ont été déboutés par la TAS algérien, il leur restait dès lors un dernier recours au niveau du TAS de Lausanne pour tenter d’annuler le verdict initial. C’est ce que l’on saura dans une quinzaine de jours. L’ironie du sort est que cette affaire a refait surface au moment où la reprise du championnat est en suspens. Il y a une possibilité en effet qu’il soit définitivement arrêté. Mais pour les Usmistes, il s’agit d’une question de principe. Ils estiment, à juste titre d’ailleurs, qu’ils ont été lésés dans cette affaire. D’autant qu’un cas identique s’est posé quelques semaines plus tard pour le PAC. La Ligue n’a pas hésité à lui reporter son match. Par ailleurs sur le plan comptable, si l’USMA obtient gain de cause et récupère ses trois points perdus sur tapis vert, elle pourrait se relancer dans la course aux places d’honneur en cas de reprise du championnat.

Ali Nezlioui