Tissemsilt: La richesse de la culture amazighe algérienne authentique mise en évidence

0
414

La richesse de la culture amazighe algérienne authentique a été mise en exergue, lors d’une conférence animée, avant-hier, à Tissemsilt, dans le cadre de la cérémonie de clôture de la manifestation «Yennayer à travers l’Algérie».

a L’universitaire et chercheur en patrimoine algérien de la wilaya de Tiaret, le Dr Mohamed Benbouziane a souligné, lors de sa conférence intitulée «La culture amazighe algérienne, un legs original», que la richesse de la culture amazighe est visible dans les œuvres de romanciers algériens qui traité le patrimoine amazigh, à l’instar de Mouloud Feraoun et Mouloud Maâmeri. Le conférencier a indiqué que la diversité de la culture amazighe est dans les coutumes et traditions ainsi que la manière de célébrer le Nouvel An amazigh dans plusieurs régions du pays, déclarant que cette dernière est un pan important de l’identité algérienne enracinée dans le patrimoine, les rites et les valeurs de la société. Le calendrier amazigh est un des plus anciens que l’être humain a utilisé à travers les âges depuis 2970 ans, a-t-il affirmé. La manifestation de clôture de «Yennayer à travers l’Algérie» a été marquée par une cérémonie au cours de laquelle des spectacles folkloriques ont été animés par l’Association «Hana» d’art original de la commune de Tissemsilt de même que des récitals poétiques en Melhoun du poète Kacem Chikhaoui.

La manifestation qui a duré une semaine, organisée à l’initiative de la Maison de la culture Mouloud Kacim Naït-Belkacem de cette unité territoriale en coordination avec l’Association «Hawa Ouarsenis» de wilaya dans le cadre de la célébration du Nouvel An amazigh, a vu de l’organisation de nombreuses activités, notamment,  des expositions des plats et des produits traditionnels.

Benadel M.