Total Lubrifiants Algérie : L’usine d’Oran opérationnelle au début de  l’année 2019

0
49

Après plusieurs années d’attente, l’usine des lubrifiants du groupe Total, implantée à Oran, entrera en service dés le début de l’année prochaine et lancera sa gamme de produits, du reste « riche » et « variée », si l’on croit le Directeur général de Total Algérie.  

S’exprimant en effet en marge de l’inauguration, à Blida, du ‘‘TOTAL RUBIA TRUCK CENTER’’ (TRTC), le premier centre de maintenance dédié aux camions et véhicules utilitaires de toutes marques, Stéphane Talleneau a révélé que l’usine en question produira des huiles de moteurs ‘‘QUARTZ’’ pour les véhicules légers, des huiles moteur de type ‘‘RUBIA’’ pour les véhicules lourds, des huiles hydrauliques de type ‘‘AZOLLA’’ et ‘‘EQUIVIS’’ ainsi que des huiles industrielles de type ‘‘SERIOLA’’ et ‘‘CARTER’’ et des huiles de transmission et annoncé une capacité de production qui atteindra quelque 150.000 tonnes de différents types d’huiles. Et en attendant de se lancer dans la fabrication de l’huile pour l’alimentation, le DG de Total Algérie a assuré à cette occasion que Total Algérie va contribuer « grandement » au « développement » de notre économie. « Avec la réalisation par l’Algérie en partenariat avec les turcs de la plus grande usine de textile dans le monde, l’inauguration de notre usine tombe à point pic puisque nous comptons fabriquer dans notre usine l’huile utilisée dans la fabrication du tissu », a-t-il expliqué devant un groupe de journalistes. Pour revenir au centre de maintenance TRTC de Blida, la première marque de lubrifiants privée en Algérie et « leader » des activités de service et d’entretien automobile ambitionne tout simplement avec le lancement de ce nouveau concept de « révolutionner » la maintenance des poids lourds. Ce centre sera suivi par deux autres, à Oran et Oum El-Bouaghi. « Grâce à un personnel formé et qualifié et des équipements et pièces rechange de qualité, nous ambitionnons d’offrir à nos clients une prestation d’entretien globale comprenant des services qui vont de la vidange à la maintenance générale, activité connexes ; pneumatique, électricité auto et bien évidemment la vente de lubrifiants TOTAL RUBIA », se réjouit Total Lubrifiants Algérie. Et pour Stéphane Talleneau, l’objectif d’une telle démarche est d’offrir un service de maintenance dans le domaine de freinage, d’électricité et de vidange pour tous véhicules de poids lourds et engin des travaux publiques afin d’assurer une « longue » vie aux véhicules. « Notre métier ne se limite pas uniquement à la vente du lubrifiant, mais il s’agit en premier lieur de garantir une prise en charge technique pour les véhicules lourds », a-t-il assuré.  Ce premier TRTC, lancé, pour information, en partenariat avec l’entreprise ‘‘EURL ACS AISSAOUI Center Services’’, spécialiste dans l’activité d’entretien et maintenance des véhicules lourds, représentant agrée de Renault Trucks Algérie et de la marque italienne d’engins ‘‘CASE’’, dispose d’une superficie de 3000 m2 et de six baies de services pouvant accueillir toutes les marques de véhicules poids lourds. « Total Lubrifiants Algérie souhaite poursuivre sa feuille de route dans la diversification de ses activités avec les trois concepts, en l’occurrence les centres de services pour véhicules légers, les ‘‘TOTALQUARTZAUTO SERVICES’’ (TQAS), qui sont devenus en quelques années le « premier » réseau de maintenance automobile en Algérie, avec plus de 110 centres, le ‘‘MOTOZONE TOTAL’’, dédié à l’entretien des motos et le nouveau concept ‘‘TRTC’’ dont les nouveaux centres ouvriront d’ici fin de l’année avec un ambitieux objectif de couvrir plus de 90% du territoire national », souligne la filiale algérienne du groupe français qui compte, après étude du marché, s’installer dans 36 wilayas du pays. Il est bon de rappeler à la fin que Total Lubrifiants Algérie commercialise dans notre pays, depuis 2003, des lubrifiants sous les marques TOTAL et ELF, avec une « large » gamme de produits répondant aux différents besoins de ses clients, particuliers et industriels (lubrifiants automobiles, industrie et marine, graisses, antigels et liquides de refroidissement).

N.I