Tout en insistant sur la préservation de l’unité nationale, Gaid Salah rassure: « Il n’y a aucune crainte pour notre patrie »

0
941

En visite de travail et d’inspection à la 4ème Région militaire, Le Général de Corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, Vice-ministre de la Défense nationale, Chef d’Etat-major de l’ANP, est revenu, une fois de plus, sur la situation que traverse le pays et a tenu à rassurer qu’il n’y avait aucune crainte » pour la patrie.

Gaïd Salah qui a prononcé une allocution d’orientation, a, d’abord, rappelé « les grands efforts consentis pour réunir tous les moyens nécessaires permettant aux unités de la Région, déployées le long de la bande frontalière, d’accomplir leurs missions avec l’efficacité requise ». « Comme vous le savez déjà, tous les facteurs de réussite ont été réunis et tous les moyens de développement professionnel en matière d’équipement, de formation, de préparation et de sensibilisation ont été mis à disposition. Nous sommes pleinement conscients que les efforts consentis durant ces dernières années, sur plus d’un plan, ont permis d’atteindre un haut degré de professionnalisme et une expérience combative et opérationnelle avérée, comme ils ont induit, essentiellement, une conscience absolue quant à la sensibilité des missions confiées et l’impératif de leur accomplissement de la façon la plus judicieuse », a affirmé le Général de Corps d’Armée. « Notre satisfaction à chaque visite rendue aux personnels et à chaque inspection des unités, des Régions et des Forces, est d’autant plus grandissante que nous demeurons toujours plus exigeants, car les défis se multiplient et s’accélèrent et l’Algérie mérite, de tous ses enfants là où ils se trouvent, d’être son rempart impénétrable », a-t-il mentionné. Et de poursuivre : « Nous sommes sereins, car nous ressentons effectivement que l’ANP est la digne héritière de l’Armée de libération nationale ». Le Vice-ministre de la Défense nationale a assuré qu’il « n’y a aucune crainte pour une Patrie dont les personnels de son Armée sont imprégnés des valeurs de leur histoire nationale et considèrent ses leçons et ses enseignements comme la lumière qui éclaire leur chemin vers l’acquisition davantage de puissance à même de garantir l’omnipotence de l’Algérie et de préserver sa souveraineté nationale et son unité territoriale et populaire ». Auparavant, le général de corps d’Armée avait indiqué que « le pays qui jouit de la paix et qui est optimiste quant au présent et au futur de ses enfants, c’est le pays qui dispose d’une armée puissante dans tous les sens ». Accorder de l’importance à la qualité de la formation du militaire diplômé, « c’est accorder de l’importance à cet élément et à sa contribution efficace dans le renforcement des remparts de nos Forces Armées. Le pays qui jouit de la paix et qui est optimiste quant au présent et au futur de ses enfants, c’est le pays qui dispose d’une armée puissante dans tous les sens », avait-il soutenu. Mettant l’accent sur l’importance d’apporter à l’appareil de formation de l’ANP « tout l’appui nécessaire en ce qu’il représente une véritable pépinière d’hommes, qui pourvoit les Forces armées en élites qualifiées et de haut niveau, parfaitement conscientes de la nature et de l’importance des missions confiées ». A ce titre, il a tenu à rappeler le fait que la puissance de l’ANP « est puisée essentiellement de la force de sa composante humaine qui œuvre, sans répit, à acquérir tous les facteurs de l’expérience professionnelle conformément aux missions assignées, tout en veillant à donner l’exemple en termes de patriotisme et d’esprit de sacrifice », précisant que « ce sont là les qualités et les valeurs que nos institutions de formation contribuent à imprégner dans les esprits et les cœurs des hommes, et veillent à les développer et les promouvoir pour en faire une référence constante et un critère déterminant à adopter lors de l’évaluation scolaire et même professionnelle ». Pour lui, « ceci est une mission, voire une responsabilité majeure et sensible, dont cette Ecole et tous les autres établissements du système de formation, doivent veiller à l’accomplissement de la manière la plus judicieuse », a-t-il relevé. Le général de corps d’armée a insisté, par la même occasion, sur l’impératif de « veiller en permanence et sans cesse à accomplir les nobles missions qui leurs sont assignées, prenant exemple sur leurs aïeux de l’Armée de libération nationale ». « Le sens de patriotisme dont vous faites preuve, vous hommes de l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de libération nationale, vous, enfants de l’Algérie souveraine, libre et indépendante, émane certainement du sens et des valeurs de l’histoire qui constituent en permanence, non seulement une source de fierté mais aussi un fort appui moral qui vous impulse, vous et l’ensemble des personnels de l’ANP, voire tous les enfants de l’Algérie, à davantage d’efforts persévérants et de travail fructueux et dévoué au service de l’Armée et de la Patrie », a-t-il assuré. Dans ce cadre, « nous tenons impérativement à la valorisation de l’histoire, qui n’est possible qu’en perpétuant la mémoire et en suivant l’exemple », a-t-il souligné, ajoutant que pour l’ANP, « il s’agit de sa détermination à demeurer la digne héritière de ses aïeux, et pour ce faire, notre Armée doit œuvrer avec dévouement à la concrétisation des nobles objectifs tracés ».