Toxicomanie: 64 jeunes scolarisés placés dans des centres spécialisés à Alger en 2017

0
72

Les cellules d’écoute et d’action préventive (CEAP) ont accueilli, durant le 1er semestre 2017, 84 jeunes scolarisés toxicomanes et placé 64 autres dans des centres de traitement spécialisés.

Le lieutenant Mouloud Ibaazaten a précisé que les CEAP (13 cellules) relevant de la sûreté d’Alger ont accueilli 84 jeunes scolarisés toxicomanes (de 15 à 25 ans) en plaçant 64 d’entre eux dans des centres de traitement, ajoutant qu’une légère baisse a été enregistrée par rapport à l’année dernière, indiquant que 83 jeunes ont été accueillis tout au long de l’année et que 62 autres ont été placés dans des centres de traitement. Dans le cadre de l’action préventive pour la lutte contre tous types de fléaux sociaux, 127 jeunes scolarisés ont été pris en charge dans les différents cycles d’enseignement et dans des centres de formation professionnelle, précisant que ces jeunes se sont rapprochés de ces cellules de leur propre gré et ont été pris en charge par des psychologues. En cas de difficultés, les concernés sont placés dans des centres spécialisés, à l’instar du centre d’El Mohammadia à El Harrach ou celui de Frantz Fanon de Blida pour suivre un traitement dans une totale discrétion.