Trafic de drogue: Les saisies de la cocaïne en hausse depuis le début de l’année

0
968

Le trafic de la drogue dure reprend de plus belle en Algérie après une courte accalmie qui s’est soldée tout de même par une baisse sensible, estimée à 33%, des saisies opérées en 2016. Une année qui a vu les services de sécurité récupérer par exemple 5,9 kg de cocaïne. Mais pour cette année, et alors que nous avons à peine dépassé le premier trimestre, il semblerait bien que la tendance va être à la hausse lorsqu’on dressera le bilan final de 2017. Il est vrai que le trafic est plus que juteux lorsqu’on sait que le gramme de cette drogue est proposé à un prix variant entre 8.000 et 12.000 DA. On comprend dès lors l’intérêt de ces personnes sans scrupules et qui ciblent essentiellement les jeunes pour écouler leurs produits toxiques et meurtriers. Ces dernières semaines ont été marquées, en effet, par la saisie de quantités importantes et le démantèlement de plusieurs réseaux. Comme ce fut le cas à Alger où sept narcotrafiquants ont été arrêtés dans une opération menée par la brigade anti-drogue et plus de 109 grammes d’héroïne ont été saisis. Cinq des individus appréhendés sont de nationalités africaines, tous arrêtés en flagrant délit suite à une information transmise aux services de la sûreté. De leur côté, les services de la Gendarmerie nationale ne sont pas en reste et procèdent de temps à autres à des prises importantes. On pense à ce sujet à l’opé- ration menée par les gendarmes de du groupement territoriale de Tlemcen qui ont découvert dans un véhicule abandonné dans la circonscription communale de Marsa Ben M’Hidi un sachet renfermant 995 grammes de cocaïne. Les investigations menées par les gendarmes de la brigade de Marsa Ben M’Hidi ont permis d’interpeller au centre ville de Marsa Ben M’Hidi, trois membres d’une même famille (des frères), âgés de 20 à 34 ans, dont un qui était au volant du véhicule saisi. Toujours à Tlemcen, les gendarmes de la brigade de Maghnia qui exploitaient des renseignements ont interpellé un homme et saisi dans le garage de son domicile deux véhicules à l’intérieur desquels, ils ont découvert 200 grammes de la cocaïne. A Relizane, les gendarmes du groupement territorial, agissant sur renseignements, ont interpellé à hauteur d’un barrage dressé sur l’autoroute Est-Ouest, un homme de 34 ans, à bord d’un véhicule taxi, en possession de 400 grammes de cocaïne. Toujours à l’ouest du pays, à Oran cette foisci, les éléments de la Sûreté nationale ont démantelé un réseau composé de six éléments dont deux frères et leurs épouses, spécialisés dans le trafic de drogue dure et saisi à cette occasion 45 grammes de cocaïne. En outre, les services de la police ont démantelé quatre bandes de trafic de drogue composées de 11 membres après une longue et minutieuse opération de surveillance dans quatre opérations distinctes à travers plusieurs wilayas du pays. Les opérations en question ont eu lieu dans les wilayas de Bordj Bou-Arréridj, Alger, Oran et Aïn Témouchent et les quantités récupérées s’élèvent à 152 grammes de cocaïne.