Transsaharienne: Kouraba appelle depuis Abuja, à la mobilisation pour parachever le projet

0
76

Le ministre des Travaux publics et des Transports, Mustapha Kouraba, a appelé, lundi à Abuja (Nigeria), à la mobilisation pour parachever la route transsaharienne, projet important et vital pour les économies des pays africains, a indiqué un communiqué du ministère.

Intervenant aux travaux de la 70e session de l’Assemblée générale du Comité de liaison de la route transsaharienne (CLRT), organisés les 11 et 12 novembre, le ministre a salué l’engagement des pays membres à assurer la réussite du projet de la route transsaharienne, qui est d’une importance extrême pour ces pays et tout le continent africain». A cette occasion, Kouraba a précisé qu’«un linéaire de 848 km de cette route très importante qui traverse l’Algérie sur une longueur de 3300 km, a été réalisé en autoroute, car le gouvernement algérien est profondément convaincu que les infrastructures sont le levier du développement socioéconomique». A ce titre, le ministre a mis en avant l’importance de cette route qui relie plus de 400 millions d’habitants sur des milliers de kilomètres et contribue à la relance de la coopération entre les pays africains et à la promotion des échanges commerciaux en prévision de l’entrée en vigueur de la Convention sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA)». Enfin, Kouraba a appelé les pays du continent africain à travailler sur d’autres projets futurs, à l’instar de la Dorsale Transsaharienne à fibre optique (DTS), en vue de privilégier l’échange interafricain et donner un plus grand élan au développement socioéconomique au profit des peuples du continent. En marge de cette session, le ministre des Travaux publics et des Transports a eu des entretiens avec ses homologues de Tunisie, du Mali, du Tchad, du Burkina Faso et du Nigeria, avec lesquels il a échangé les vues sur les domaines d’intérêt commun et évoqué les voies de renforcement des relations bilatérales. Cette rencontre est l’occasion de renforcer les liens entre les pays membres du CLRT et de définir le plan d’action futur pour la réalisation de ce projet, outre l’évaluation des mesures prises et la réunion des meilleures conditions pour booster le commerce transfrontalier.