Travail, Emploi et Sécurité Sociale: Un plan d’action pour renforcer la concertation avec les  partenaires sociaux-économiques  est indispensable

0
55
Le ministre de l'Emploi, du Travail et de la Sécurité sociale, Hassan Tidjani Haddam. Ph :Fateh Guidoum / PPAgency

 Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la  Sécurité Sociale, Tidjani Hassan Haddam a affirmé, mardi à Alger,  l’importance d’élaborer un plan d’action axé essentiellement sur le  renforcement de la concertation avec les mutuelles sociales et les  partenaires socio-économiques.

Dans son allocution aux travaux du Conseil national de la Mutualité  sociale (CNMS), M. Haddam a mis l’accent sur « l’importance d’élaborer un  plan d’action axé essentiellement sur le renforcement de la concertation  avec les mutuelles sociales et les partenaires socio-économiques, en vue de  promouvoir l’entraide sociale, et de s’engager à plafonner un taux  d’adhésion précis ». Dans ce contexte, il a plaidé pour « la promotion et le développement des  mutuelles sociales, en faisant prévaloir le dialogue entre toutes les  parties concernées pour la stabilité de ce pilier important du système de  sécurité sociale ». Le ministre a préconisé d’asseoir des bases organisationnelles modernes  pour la gestion des mutuelles, à travers l’amélioration des services, la  simplification des mesures et la promotion de la communication avec les  affiliés ». M. Haddam a estimé nécessaire de « réfléchir à la mise en place de nouveaux  mécanismes pour la création de caisses communes de retraite complémentaire,  voire la création ou la gestion commune des grandes structures sanitaires,  à l’instar des polycliniques, outre la formation d’un groupe de travail  pour la modification de certaines dispositions de la loi N 15-02 relative  aux mutuelles sociales, en vue de renforcer la stabilité des mutuelles et  d’élargir le champ d’adhésion ». « 30 mutuelles activant dans le domaine assurent la couverture sociale  complémentaire au profit de plus de 1.300.000 affiliés ».

Houda H