Travaux de l’Université d’été du MAS: Ahmed Boumehdi appelle à la conjugaison des efforts pour la défense du pays

0
333

Homme de consensus, le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, fait toujours l’unanimité au sein de la classe politique lorsqu’il s’agit de préserver le pays contre les menaces qui le guettent de toutes parts visant sa stabilité et son unité nationale.

Au moment où l’Algérie est confrontée à de multiples défis sécuritaires et économiques, le chef de l’Etat continue à œuvrer pour que le pays puisse poursuive sa progression sur la voie de l’édification et du développement, après avoir réussi à recouvrer sa sécurité et sa stabilité grâce à la politique de réconciliation nationale initiée et mise en œuvre par le président Abdelaziz Bouteflika.

Partant de ce principe, plusieurs partis, à leur tête les deux premières forces politiques du pays, en l’occurrence le FLN et le RND, ont réitéré leur soutien total et indéfectible au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et à son programme de développement socioéconomique. «Toutes les composantes de la classe politique sont appelées à consentir davantage d’efforts pour la défense des intérêts suprêmes du pays», tel est le mot d’ordre au Front de libération nationale.

Le Front de libération nationale (FLN) a appelé, ce mercredi par la voix du membre de son bureau politique Ahmed Boumehdi «toutes les composantes politiques à consentir davantage d’efforts» pour défendre les intérêts suprêmes du pays.

En marge des travaux de l’Université d’été du MAS Ahmed Boumehdi qui représente son parti aux travaux a, par ailleurs, démenti les rumeurs faisant état d’une crise interne au sein du FLN, ajoutant que son parti était en passe de préparer ses structures en prévision des prochaines échéances électorales, en tête desquelles les législatives de 2017.

Le FLN avait réaffirmé, récemment, «plein» soutien aux orientations du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, «appelant à redoubler d’efforts pour surmonter les difficultés économiques que rencontre le pays du fait de la chute des cours du pétrole et à mieux répartir les richesses que recèle le pays dans les différents domaines». Il a réitéré également sa «confiance totale en la personne du secrétaire général du parti FLN, Ammar Saadani, en vue de préserver les acquis réalisés et se préparer aux échéances à venir».