Travaux publics et transports: Mobiliser les potentialités financières et  humaines pour parfaire le Service public

0
202

 Le ministre des Travaux publics et des  transports, Mustapha Kouraba, a exhorté, samedi à Alger, les cadres de son  secteur à déployer davantage d’efforts et à mobiliser les potentialités  financières et humaines pour la réalisation et l’entretien des routes et le  développement des infrastructures et moyens de transports afin de parfaire  le Service public aux citoyens. Lors d’une réunion d’évaluation avec les directeurs de wilaya des Travaux  publics et des transports, le ministre a appelé à doubler d’efforts et à  mobiliser toutes les énergies afin de finaliser les programmes en cours de  réalisation tout en veillant à la qualité et au bon déroulement des  travaux, au respect des délais de réalisation et à l’aplanissement des  toutes les difficultés en coordination avec les parties concernées. Il a mis en avant, en outre, l’impératif du suivi et du contrôle permanent  des opérations de réalisation à travers une présence constante au niveau  des chantiers ainsi que l’importance de « la valorisation des cadres  compétents, dont regorge le secteur au niveau local et l’exploitation  optimale de la ressource humaine ».  Insistant sur la mobilisation de tous les cadres sur le terrain pour le  suivi et le contrôle des travaux de réalisation, M. Kouraba a estimé  impératif que « ces agents ait la prérogative de prendre des décisions  immédiates concernant toute situation à même d’entraver l’avancement des  travaux ». « Tout cela doit se faire dans le respect total des règles de transparence  en matière de planification et de mise en œuvre des dépenses publiques,  conformément à la législation et à la réglementation en vigueur » a-t-il  soutenu mettant l’accent sur l’importance de « l’élargissement, autant que  possible, du cercle de concertation et de la coordination permanente avec  tous les intervenants, notamment le partenaire social ». Par ailleurs, le ministre a appelé à accorder une importance particulière  aux opérations de maintenance et à leur renforcement par la valorisation de  la ressource humaine disponible et la généralisation de la mécanisation et  de l’utilisation des équipements modernes de manière à assurer l’efficacité  et la qualité, notamment au vu de l’évolution grandissante du réseau  routier national, d’une part, et de l’impératif de réunir les conditions  d’hygiène et de sécurité aux travailleurs en charge de la maintenance,  d’autre part. A cet égard, M. Kouraba a rappelé aux directeurs de wilayas son  instruction écrite du 20 avril en cours dans laquelle il leur souligne  l’importance à accorder aux opérations ordinaires d’entretien des routes et  au renforcement de la sécurité des usagers de la route à travers la  réhabilitation des panneaux de signalisation routière et divers équipements  de routes et autoroutes. Il a annoncé, dans ce contexte, la mise en place, au niveau du ministère,  d’un mécanisme chargé du suivi continu de l’efficacité des mesures prises. Le premier responsable du secteur a instruit les présents d’accorder le  même intérêt à la maintenance de toutes les infrastructures de transport,  notamment les aérogares et gares maritimes et routières, en prévision de la  saison estivale. La bonne réalisation et la modernisation des infrastructures de transport  a pour objectif d’offrir aux citoyens et membres de la communauté nationale  établie à l’étranger un Service public de qualité, d’où la nécessité de  « poursuivre et consolider les efforts déployés en matière d’amélioration de  la relation et de la communication permanente avec le citoyen ». Estimant que « le meilleur moyen d’atteindre ces objectifs est la  généralisation de l’utilisation des technologies de l’information et de la  communication », le ministre a déclaré que ce qui a été réalisé à travers le  lancement du portail numérique du ministère pour simplifier les procédures  administratives est « un pas important ». A ce propos, le ministre a appelé l’ensemble des directeurs à adhérer et à  encourager ces initiatives et à proposer d’autres mesures s’inscrivant dans  le même contexte.

Nécessaire évaluation minutieuse et responsable des  politiques du secteur afin de palier les lacunes

 Evoquant la réunion organisée, durant deux jours, avec les cadres du  secteur, M. Kouraba a déclaré que « c’est là une tradition louable et une  halte importante », pour évaluer ce qui a été réalisé durant l’année écoulée  et examiner le plan d’action de 2019 qui verra les recadrages qu’il faut à  cet effet. La rencontre sera consacrée aussi à l’évaluation de l’état d’avancement de  la mise en œuvre des programmes d’investissement public et de la politique  de maintenance des infrastructures.  La réunion sera, en outre, l’occasion de donner les orientations  nécessaires pour chaque wilaya ainsi que d’autre d’ordre général pour  l’élaboration du plan de transport propre à la saison estivale et la  contribution du secteur à la préparation des examens de fin d’année. Il sera également question d’examiner les mesures à prendre pour améliorer  « davantage » la qualité du Service public, notamment en matière de  transport, et de définir les besoins du secteur dans le cadre de la loi de  Finances de l’année prochaine, « en prenant en compte les priorités, à la  lumière de la situation économique et financière du pays », a ajouté le  ministre.    M.  Kouraba a appelé, dans ce sens, les directeurs présents à  procéder, à la lumière des débats constructifs, à une évaluation minutieuse  et responsable des politiques du secteur en matière de réalisation des  projets et de maintenance des infrastructures de manière à palier les  lacunes enregistrées et améliorer la performance du secteur. Rappelant, à ce propos, que l’Algérie a consacré d’importants  investissements pour le développement et la modernisation des  infrastructures de base et les moyens de transport, et qui ont permis de  réaliser de grands projets, le ministre a appelé à « la mobilisation de tous  pour préserver et valoriser ces réalisations ».

N.I