Tunisie:  Présidentielles et législatives: une Mission d’observation  électorale de l’UE attendue à Tunis à partir du 23 août  

0
227

 

  

L’union européenne (UE) va déployer une Mission  d’observation électorale pour les élections présidentielles du 15 septembre  et législatives du 6 octobre prochain en Tunisie, rapporte un communiqué publié vendredi soir sur le site de la Délégation de l’UE en Tunisie, cité  par la TAP. 

« Suite à une invitation de l’Instance Supérieure Indépendante pour les  Elections (ISIE), l’UE va déployer une Mission d’Observation Electorale (MOE) pour les élections présidentielles du 15 septembre et législatives du  06 octobre 2019 en Tunisie », indique le texte. Selon la même source, cette décision « s’inscrit dans la continuité de la politique d’appui de l’UE à la consolidation démocratique en Tunisie  engagée depuis 2011 ». 

La Haute Représentante pour les Affaires étrangères et la Politique de  Sécurité et Vice-Présidente de la Commission Européenne, Federica Mogherini, a nommé M. Fabio Massimo Castaldo, Membre du Parlement Européen en tant que Chef  Observateur, ajoute le communiqué. 

Citée dans le communiqué, la Haute Représentante de l’UE a souligné : « Les  élections présidentielles et législatives de cette année constituent une nouvelle étape importante dans le processus de consolidation démocratique  en Tunisie ». 

« La Tunisie est un partenaire privilégié de l’UE et l’accompagner dans ce  cheminement est une priorité importante pour nous, comme en témoigne l’envoi de Missions d’Observation Electorales en 2011, 2014 et 2018 »,  a-t-elle poursuivi. 

« Cette nouvelle Mission d’Observation Electorale sous la conduite de M.  Fabio Massimo Castaldo, qui connaît très bien le contexte tunisien pour avoir dirigé la Mission en 2018, confirme l’engagement indéfectible de l’UE  à la démocratie tunisienne », a-t-elle conclu. 

 Pour sa part, Fabio Massimo Castaldo a déclaré qu’il était « tout à  la fois honoré et très heureux de diriger à nouveau une Mission d’Observation Electorale de l’UE pour ce moment important dans l’histoire  de la Tunisie. Cette nouvelle invitation à observer témoigne de la confiance qui prévaut dans les relations bilatérales entre l’UE et la Tunisie et la décision de déployer une Mission démontre l’engagement de  l’UE à accompagner la Tunisie dans la voie importante de la consolidation démocratique. »  

 Selon le communiqué, une équipe-cadre de 10 analystes électoraux  sera basée à Tunis à partir du 23 août 2019. L’équipe sera rejointe le 2  septembre par 28 observateurs de longue durée qui seront déployés sur l’ensemble du pays et 28 observateurs de court terme renforceront le  dispositif lors des différentes journées électorales. La MOE UE maintiendra une communication étroite avec toutes les autres missions d’observation  électorale, internationales et nationales, ajoute la même source. 

Et de préciser: « La MOE UE opère en toute indépendance et de manière  neutre. Ses observateurs sont tenus de respecter un code de conduite répondant aux normes internationales en matière d’observation électorale  ainsi que le Code de conduite des observateurs nationaux et étrangers pour  

les élections de l’ISIE. Le mandat de la mission est d’observer et  d’analyser lÆensemble du processus électoral afin d’en réaliser une évaluation impartiale, neutre et objective ».  

« Cette analyse est basée sur les normes et engagements nationaux et  internationaux souscrits par la Tunisie en matière d’élections démocratiques. A l’issue du scrutin, la MOE UE présentera ubliquement une  déclaration préliminaire exposant ses conclusions préliminaires sur le processus électoral. Un rapport analytique complet sera publié par la  suite. Ce rapport inclura notamment des recommandations en vue des prochaines échéances électorales », a-t-on conclu.