Un accueil triomphal leur a été réservé: Les héros sont de retour

0
183
Ph : Fateh Guidoum / PPAgency

 

Tout auréolés du titre de champions d’Afrique qu’ils ont acquis à la force des jarrets, les « Guerriers du désert » sont arrivés hier après-midi à Alger où un accueil triomphal leur a été réservé par un public venu nombreux voir de plus près ces héros qui ont honoré pleinement les couleurs nationales en terre égyptienne.

Les poulains de Djamel Belmadi ont pris place dans un bus à impériale qui a sillonné les différentes artères menant de l’aéroport Houari-Boumedienne au palais du Peuple  où une réception a été organisée en leur honneur et ont été reçus par le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah. La deuxième étoile décrochée par les « Fennecs » en venant à bout du Sénégal après un match éprouvant dans le cadre de la finale de la coupe d’Afrique des nations (CAN) a eu l’effet d’un coup de détonateur pour les Algériens qui sont sortis très nombreux dans les rues pour exprimer leur joie. Pétards, fumigènes, chants, danses étaient au menu de cette ferveur sous le regard vigilant des policiers déployés mobilisés pour éviter d’éventuels débordements. « On est fiers de notre équipe qui a relevé nos têtes », a confié Riad en casquette aux couleurs algériens et endossant le maillot de l’équipe nationale au nom de Mahrez. La fierté était le sentiment qui se liait sur les visages de ces supporters. « On n’a plus la h’chouma (honte) qui nous était collé après chaque défaite de l’Algérie », a ajouté son copain Tarik, accompagné de sa jeune épouse qui s’essayait dans les youyous. Toutes les expressions de joie ont été étalées. Les couleurs vert, rouge et blanc ont dominé le décor. Une ambiance qui n’a pas manqué de raviver les souvenirs forts agréables des triomphes et autres épopées sportives algériennes. Les Verts sont désormais les maîtres de l’Afrique et leur victoire sur les Lions sénégalais de la Téranga a été d’abord une bataille pour la fierté nationale, avec de grandes émotions individuelles et collectives. C’est aussi la consécration d’une forte volonté guerrière d’une équipe bien élaborée et fortement soudée et qui n’a jamais faibli tout au long de cette compétition continentale.

T. Benslimane