Un sens de la responsabilité, du devoir et de l’appartenance à la patrie et au peuple / L’ANP, l’institution qui s’est adaptée aux exigences de l’heure

0
107

L’Armée nationale populaire (ANP), consciente de l’ampleur des défis actuels et futurs, s’attache à développer et à consolider ses capacités défensives et à édifier une armée moderne, indique la Revue El-Djeich dans son numéro de juin.

« De par le fait que le monde contemporain est caractérisé par une situation d’instabilité et de bouleversements, et consciente de l’ampleur des défis actuels et futurs nécessitant pour l’Etat de disposer d’un système de défense puissant et au diapason des exigences de l’heure, l’ANP s’attache à développer et à consolider ses capacités défensives et à édifier une armée moderne ». « De même, et conscient qu’être à la page des évolutions que connaissent différentes armées du monde, exige en premier lieu la disponibilité d’une ressource humaine compétente et qualifiée ainsi que des équipements efficients et développés, le Haut commandement de l’ANP a donné la priorité à l’instruction et à la préparation au combat à travers les programmes et activités planifiés annuellement ». Ces programmes  « visent à rehausser le niveau d’aptitude au combat des éléments et la qualification des formations, ainsi que leur aptitude à mener la bataille avec efficacité, outre la préservation de la disponibilité permanente du matériel, la maintenance des armements, l’enracinement du sentiment patriotique des éléments et des valeurs de sacrifice, d’abnégation et de fidélité à la Patrie dans le but d’atteindre le niveau de rendement requis, en toutes circonstances et dans toutes les situations », indiquant que ce rendement « n’aura de cesse de croître du fait du sentiment national qui anime la composante humaine de nos forces armées, toutes catégories et niveaux confondus ». A ce titre, les visites d’inspection successives effectuées par le vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP, le général du corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, dans les différentes Régions militaires durant le mois de Ramadhan et qui « traduisent l’intérêt et la détermination de notre Commandement de veiller au suivi de tous les efforts déployés par nos différentes formations et à leur évaluation sur le terrain ». « Il ne fait pas de doute que tout observateur s’intéressant au processus de modernisation et de développement engagé par l’ANP, ne peut que constater les efforts soutenus et permanents consentis, ces dernières années, dans le domaine de l’instruction et de la préparation au combat qui constitue la condition première à l’acquisition de compétences à différents niveaux et spécialités », soulignant que cette démarche « garantit l’adaptation aux exigences de l’heure et aux missions assignées dans un esprit nourri du sens de la responsabilité, du sens du devoir et de l’appartenance à la Patrie et au peuple ». Le niveau d’aptitude atteint par le corps de bataille de l’ANP  « est un des signes traduisant la maturité du système de formation, d’instruction et de préparation caractérisant le processus de développement de l’ANP afin de porter son niveau de disponibilité opérationnelle aux plus haut niveaux, grâce aux efforts inlassables visant  à promouvoir les compétences et capacités ainsi que le renforcement de l’expérience et de l’expertise pour consolider les facteurs de puissance de l’ANP, ce qui lui permet d’accomplir pleinement son devoir qui consiste à faire face à toute menace d’où qu’elle vienne (…) ». Dans le même contexte,  les avancées « considérables » enregistrées par l’ANP ces dernières années sur la voie de la modernisation et du développement de ses composantes  « sont des pas étudiés, sûrs et adaptés à la dimension des défis à relever et paris à gagner », ajoutant que « les grandes aptitudes au combat, le haut niveau de disponibilité opérationnelle, les avancées enregistrées sur la voie du développement  atteints par le corps de bataille sont assurément le résultat de la vision et de la lecture perspicace et prospective des différents événements et défis ».« Les hauts niveaux de disponibilité opérationnelle et au combat atteints par nos forces armées ces dernières années résultent essentiellement de l’excellente qualité de l’enseignement, de la formation et de la préparation au combat ainsi que des efforts prodigieux déployés, et dont l’ANP veille à en fructifier les effets, pour aller de l’avant de donner à l’Algérie la force militaire qui lui sied, en suivant la voie tracée par l’Armée de libération nationale ».

T.M