Une centaine de sucreries contiendraient du dioxyde de titane, possiblement cancérigène

0
1766

Une centaine de sucreries contiendraient du dioxyde de titane, possiblement cancérigène. On savait déjà que manger trop de sucreries n’était pas bon pour la santé. Mais manger des bonbons peut réellement s’avérer dangereux, révèle Le Parisien. Certaines confiseries contiendraient des nanoparticules, des substances nocives dont la nocivité reste à évaluer. D’après une enquête, une centaine de sucreries destinées aux enfants (chewing-gums, bonbons, chocolats…) contiennent du dioxyde de titane, possiblement cancérigène.

Le colorant E171 est également pointé du doigt

L’additif alimentaire E171 est montré du doigt. C’est un colorant alimentaire à base de dioxyde de titane qui est aujourd’hui très massivement utilisé. Depuis 2006, il a été classé comme possiblement cancérigène pour l’homme par le Centre international de recherche sur le cancer.