Urbanisme Temmar : «  la loi sur l’urbanisme qui date de 1990 est obsolète »   

0
1219

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de  la Ville, Abdelwahid Temmar, a affirmé hier  à M’sila que l’un des  chantiers de son département est  »la révision de la loi sur l’urbanisme  qui date de 1990 pour l’adapter à la situation présente des villes ». La révision de cette loi  »inclura les dimensions liées à l’environnement,  l’économie et la ville intelligente pour permettre une gestion efficiente  des villes en tenant compte de l’ensemble des espaces existants à  l’intérieur des cités », a soutenu le ministre lors d’une réunion tenue au  siège de la wilaya avec les cadres locaux de son département.

 »La prospection dans le domaine urbanistique n’est possible qu’avec la  surveillance », précisant que ce domaine « accuse un grand retard vu que les  inspections de l’urbanisme n’existent que dans seulement 14 wilayas », a  affirmé le ministre, estimant nécessaire de revoir la structure de  surveillance et les textes de son organisation. M. Temmar a indiqué que les autres chantiers de son département concernent   »la réhabilitation des vieilles villes et la mise en place d’un mode de  financement commun entre le citoyen et le promoteur immobilier pour la  réalisation de logements ». Il a souligné, à ce propos, que cette dernière opération débutera avec les  promoteurs publics, avant d’être élargie aux promoteurs privés. L’agenda du département de l’Habitat comprend également, a ajouté le  ministre,  »un atelier ayant pour tâche la maîtrise des coûts et  l’intégration de matériaux locaux dans la réalisation du logement », ainsi  que « la conception de textes relatifs à la gestion et la préservation des  ensembles résidentiels et le marché du foncier ». Le ministre a fait état de la mise sur pied d’un autre atelier chargé de  plancher sur la problématique du manque de main d’œuvre qualifiée et le  développement des métiers liés à l’habitat. Auparavant, le ministre avait inspecté plusieurs projets de logement  promotionnel aidé au chef-lieu de wilaya et a exhorté les promoteurs  »à  rattraper le retard mis dans la réalisation pour livrer ces logements dans  un délai n’excédant pas fin 2018 ».

 Le président de l’APC assume un rôle fondamental dans l’élaboration du  plan d’occupation du sol (POS)

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la  Ville, Abdelwahid Temmar, a  également souligné le rôle fondamental du  président de l’Assemblée populaire communale (APC) dans l’élaboration du  plan d’occupation du sol (POS) en tant qu’outil de localisation des projets  d’habitat et des équipements publics. « Le rôle de commune n’est pas seulement d’avaliser le POS mais de proposer  les structures qui y seront implantées », a relevé le ministre lors de  l’inspection du projet de 500 logements location-vente à Boussaâda,  où il  a suivi un exposé sur le secteur de l’habitat dans la wilaya. Sur le même site, le ministre a instruit les responsables locaux à l’effet  de statuer sur le type de propriété des 11.000 hectares réservés dans la  capitale du Hodna  pour les projets d’habitat et d’équipements publics. M. Temmar a donné des instructions pour lutter fermement contre les  constructions illicites par l’application des lois sur l’urbanisme et a  estimé que ce phénomène affecte « d’une manière négative l’espace urbain ». Le programme de logement promotionnel aidé, a ajouté M. Temmar, sera  relancé « sous une nouvelle forme » qui tiendra compte « des insuffisances  relevées lors de sa mise en œuvre durant les années passées et des  préoccupations exprimées par les souscripteurs et les promoteurs  immobiliers ». Il a également assuré que les actes de propriété seront à l’avenir remis  « dans des délais courts » pour les propriétaires ayant satisfaits aux  conditions légales exigées. Le ministre a également donné des instructions pour la distribution des  17.370 lots de terrain projetés sur 79 lotissements à travers la wilaya  estimant que ce programme accuse un grand retard injustifié.  Il a, en outre, insisté sur l’achèvement des projets d’habitat en cours  dans la wilaya qui constitue une condition pour la programmation de  nouveaux projets. Le ministre a mis l’accent sur l’encouragement des pouvoirs publics au  logement promotionnel au travers des avantages accordés aux promoteurs en  matière d’accès au foncier, affirmant que « des commissions seront à  l’avenir créées pour prendre en charge cette formule de logement ». M. Temmar a visité le site de réalisation de 50 logements ruraux groupés  au village rural Mohamed- Seddik Benyahia dans la commune d’Ouled Sidi  Brahim. Il devait également poursuivre sa visite dans la capitale du Hodna en  inspectant et inaugurer plusieurs projets d’habitat au chef-lieu de  wilaya.