Vaccin anti-Coronavirus: L’Algérie reçoit 50 000 doses du vaccin Astra Zeneca

0
115

L’Algérie  à réceptionné, en début d’après-midi d’hier, 50 000 doses de l’Astra Zeneca, premier lot du vaccin anglo-suédois, le second commandé dans le cadre de sa stratégie visant à lutter contre l’épidémie du Covid-19, a-t-on confirmé auprès de l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA).

Nous allons réceptionner, en début de cet après-midi, 50 000 doses du vaccin Astra Zeneca, qui vont arriver à l’aéroport Houari Boumediène comme annoncé auparavant», a déclaré un représentant de l’IPA, rassurant sur la «disponibilité» de tous les moyens logistiques permettant le stockage, puis l’acheminement de cette quantité. Le nouvel arrivage reçu  s’ajoutera ainsi à celui réceptionné vendredi, au niveau de l’aéroport militaire de Boufarik (Blida), à savoir les 50 000 doses acquises du vaccin russe Spoutnik V. Lors de cet événement, le ministre de la Communication et Porte-Parole du Gouvernement, Ammar Belhimer, avait annoncé l’arrivée, en début de la semaine en cours, d’une autre quantité du vaccin Astra Zeneca, rappelant la réception «progressive» de tous les vaccins importés par l’Algérie de plusieurs pays. Dimanche, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, avait rassuré que la quantité de vaccins, qui sera acquise par l’Algérie, sera «suffisante» pour satisfaire les besoins de l’ensemble de la population. La campagne de vaccination, devant s’étaler sur toute l’année 2021, a été symboliquement entamée, samedi dernier, depuis la wilaya de Blida, premier foyer national de la pandémie, apparu il y a un peu plus d’une année.

20 wilayas réceptionnent leurs lots de vaccin Sputnik V Vingt  de wilayas, les plus touchées par l’épidémie Covid-19, s’apprêtaient hier à recevoir leurs lots du vaccin russe, Sputnik V, soit les 50 000 doses réceptionnées vendredi par l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA).«Ce sont 20 wilayas, de toutes les régions du pays, qui sont concernées par la répartition du vaccin Spuntik V, laquelle a été entamée samedi par celle de Blida, et ce, conformément au dispatching arrêté par le ministère de la Santé. Nous devons terminer, aujourd’hui, cette opération», a déclaré la directrice des Apprivoisements à l’IPA, Zoulikha Smai Benkedadra, rapporte la télévision publique. Elle a précisé que les lots destinés à ces wilayas ont été fixés «proportionnellement au nombre de leurs populations respectives et aux cas de contaminations au virus qu’elles ont enregistré, sachant que des représentants des wilayas concernées prennent part à l’opération d’acheminement, depuis l’IPA, des convois qui leur sont destinés, et ce, sous une escorte renforcée de la Gendarmerie nationale». La représentante de l’IPA a ajouté que parmi les wilayas qui vont recevoir le vaccin russe, figurent Alger, Tizi-Ouzou, Tipaza, Sétif, Oran, Jijel, Tlemcen, Batna, Mostaganem ainsi que Ouargla et Biskra, sachant que le transport des vaccins se fera par route et par voie aérienne, pour les destinations les plus éloignées, selon le même média. Evoquant les aspects logistique et organisationnel de l’opération, Mme Smai a assuré que l’IPA «s’est préparé, depuis des mois, pour la réception et la distribution de tous types de vaccins, quels que soient leurs modes de conservation ainsi que la quantité à manipuler, soit de 2 à 8 degrés ou de – 20 à -70 degrés».

Synthèse M.T. /Ag.