Verts d’Europe:  La cote des internationaux algériens en hausse,  Bennacer l’attraction

0
90
Algeria's forward Riyad Mahrez (2nd-L) celebrates after scoring a goal and receiving an assist by Algeria's midfielder Ismail Bennacer (3rd-R) during the 2019 Africa Cup of Nations (CAN) football match between Algeria and Kenya at the 30 June Stadium in Cairo on June 23, 2019. (Photo by JAVIER SORIANO / AFP) (Photo credit should read JAVIER SORIANO/AFP/Getty Images)

 

 Sacrés champions d’Afrique à la CAN-2019  disputée en Egypte, les joueurs de la sélection algérienne de football sont  très convoités sur le marché européen en cette période de transferts d’été, tandis que d’autres ont choisi le Golfe pour une fin de carrière paisible.

Pas moins de cinq joueurs retenus pour le dernier tournoi continental ont  changé de clubs cet été. Il s’agit de Mehdi Tahrat (RC Lens/France vers Abha/Arabie saoudite), Mehdi Abeid (Dijon/France vers Nantes/France), Ismaël Bennacer (Empoli/Italie vers Milan/Italie), Yacine Brahimi (Porto/Portugal vers Al-Rayyane/Qatar) et Ramy Bensebaïni (Stade  rennais/France vers Monchengladbach/Allemagne). S’il y a un transfert qui a fait le buzz, c’est incontestablement celui de Bennacer (21 ans), désigné meilleur joueur de la CAN-2019, qui vient de rejoindre le très prestigieux club lombard pour un contrat de cinq ans. Le dernier départ en date est celui de Bensebaïni (24 ans), qui a préféré  opter pour la Bundesliga par la porte de Gladbach, 5e au classement final du précédent exercice. Formé à l’Académie Jean-Marc-Guillou (JMG) du Paradou AC, le natif de Constantine est en train de poursuivre son ascension après avoir évolué en Belgique et en France. Le milieu défensif Mehdi Abeid, titularisé une seule fois à la CAN-2019 face à la Tanzanie (3-0) lors de la 3e et dernière journée de la phase de  poules, est devenu « Canari » pour 3 ans en rejoignant le FC Nantes, dirigé désormais sur le banc par l’ancien sélectionneur national Christian Gourcuff. Le défenseur central Mehdi Tahrat et le milieu offensif Yacine Brahimi ont choisi d’aller monnayer leur talent respectivement à Abha et Al-Rayyane, eux qui sont proches de la trentaine. Ce duo pourrait être rejoint par le milieu défensif Adlène Guedioura, attendu mercredi à Doha pour passer sa visite médicale et s’engager avec  Al-Gharrafa. Agé de 34 ans, Guedioura va probablement raccrocher les crampons dans le petit émirat du Golfe, après avoir fait l’essentiel de sa carrière en Angleterre. D’autres champions d’Afrique sont susceptibles de changer d’air cet été. On cite notamment Youcef Atal (OGC Nice/France), convoité par le Paris SG (France), Aïssa Mandi (Betis Séville/Espagne), dans le viseur de Naples (Italie) et Hicham Boudaoui (Paradou AC), en route vers le club belge de Charleroi. Départ imminent également pour Mehdi Zeffane, en fin de contrat avec le  Stade rennais et Adam Ounas, qui a bénéficié d’un bon de sortie du Napoli. Enfin, l’attaquant Islam Slimani, meilleur buteur en activité de l’équipe nationale (27 buts), est revenu à Leicester City (Angleterre), après la fin de son prêt pour une saison à Fenerbahçe (Turquie). Aucun club ne s’est manifesté officiellement pour s’attacher les services de l’ancien buteur du CR Belouizdad. 

Bessa N