Yémen: Au moins 22 morts dans des affrontements près de Sanaa

0
161

Au moins 22 personnes ont été tuées lors  d’affrontements entre forces yéménites et rebelles houthis sur la ligne de  front dans la région de Nehm, à quelque 90 km au nord-est de Saana, a  indiqué une source militaire. Les affrontements ont éclaté en matinée sur le mont Al-Minsa, qui  surplombe la route reliant Sanaa à la province de Marib, que contrôlent les  forces gouvernementales.

« Les forces gouvernementales, appuyées par des avions de combat de la  coalition menée par l’Arabie saoudite, ont tenté de progresser vers des  sites près de la capitale, contrôlée par les Houthis soutenus par les  forces de l’ex-président Ali Abdallah Saleh », a déclaré la source citée par  des agences. « Les deux parties n’ont ni avancé ni fait de progrès lors de ces combats,  car les affrontements se poursuivent », a-t-elle précisé. Selon elle, deux  soldats gouvernementaux ont été tués et quatre autres blessés, tandis que  les Houthis auraient perdu près de 20 hommes. Les affrontements dans la région de Nehm sont fréquents, les forces  gouvernementales cherchant sans cesse à se rapprocher de la capitale. La guerre a éclaté fin 2014 au Yémen a tué plus de 10.000 personnes, pour  la plupart des civils, et ont jeté sur les routes quelque trois millions de  Yéménites, le pays étant confronté à une grave pénurie de médicaments et  d’aliments importés. Ce pays au bord de la famine souffre par ailleurs  d’une épidémie de choléra meurtrière.