Zerouati : annonce la préparation d’un plan national d’adaptation aux effets du changement climatique

0
1052
Photo : Fateh.G

Un plan national d’adaptation aux effets du changement climatique est en cours de préparation par le ministère de l’Environnement et des énergies renouvelables en collaboration avec le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), a indiqué la ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fatma-Zohra Zerouati.

Intervenant lors de la Journée d’études sur les risques d’inondations, Zerouati a rappelé que les différentes études scientifiques, notamment celles menées par son département ministériel, montrent la nécessité de mettre en place des systèmes de contrôle et d’alerte pour faire face aux risques naturels tels que les inondations, les incendies de forêts et la sécheresse. Dans ce sens, elle a insisté sur l’intérêt d’entreprendre des actions communes et coordonnées entre les différents secteurs pour faire face aux changements climatiques. Par ailleurs, Zerouati a souligné la nécessité de prendre en charge la problématique du changement climatique en tant qu’aspect principal dans tout projet de développement. C’est ainsi que son ministère a impliqué l’ensemble des secteurs pour mettre en place le Plan national climat (PNC),

a-t-elle souligné. Ce plan a permis la définition de 156 actions composées de 76 actions pour réduire les émanations à effet de serre, de 64 mesures pour l’adaptation aux changements climatiques et de 16 actions dédiées à la gouvernance.

L’ASAL et l’ANRH signent une convention pour la prévention des risques des inondations

 Une convention de coopération a été signée, hier à Alger, entre l’Agence spatiale algérienne (ASAL) et l’Agence nationale des ressources hydrauliques (ANRH) pour la réalisation de 30 plans de prévention contre les risques d’inondations. Cette convention a été cosignée par le directeur de l’ASAL, Azzedine Oussedik et le directeur général de l’Agence nationale des ressources hydrauliques, Mesrati Toufik, en marge de la journée d’étude sur la nouvelle stratégie nationale pour la prévention contre les dangers d’inondations. Dans ce cadre, le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, a indiqué que cette convention portait sur la réalisation de 30 plans de prévention des dangers d’inondations, à travers le recours aux images satellites, une technologie utilisée pour la première fois en Algérie, estimant qu’elle se voulait un cadre de coordination intersectorielle. Les travaux de la journée d’étude sur la nouvelle stratégie nationale de lutte contre les inondations se sont déroulés en présence du ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, celui de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui et de la ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fatima Zohra Zerouati, en sus des représentants de différents départements ministériels.

Synthèses M. H.