57e  anniversaire de l’Indépendance:  Les fanfares de différents corps constitués célèbrent l’événement  à Alger

0
592

 

Des fanfares de différents corps constitués ont célébré, jeudi soir à Alger le 57e anniversaire de l’Indépendance nationale  et la fête de la Jeunesse, à travers des parades militaires et l’exécution de musiques et chants patriotiques, dans une ambiance solennelle.

Placée sous l’intitulé, « Ma Patrie, je t’aime », la cérémonie célébrant le  57e anniversaire de l’Indépendance nationale et la fête de la Jeunesse, a connu la présence, à l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh, d’un public relativement nombreux, essentiellement composé de familles, venues avec leurs enfants notamment. Se déroulant d’abord à l’extérieur, au niveau de la cour de l’opéra, la  cérémonie a débuté dans la solennité, avec l’exécution, par l’Orchestre de la Garde républicaine, de l’Hymne national algérien, avant d’assister au passage d’un détachement de la cavalerie de la Garde Républicaine, suivi d’une parade de fanfares de différents corps constitués. Les orchestres de cuivres et instruments à vent de la Garde républicaine,  la Police nationale, les Douanes algériennes, la Protection civile, ainsi que l’Ensemble de cornemuse de la Garde républicaine, se sont ensuite succédé, interprétant au rythme de la marche militaire, des musiques et des « anachides » patriotiques. A l’intérieur de la salle de l’Opéra d’Alger, les orchestres ont repris de plus belles avec d’autres musiques et anachides chantés, cette fois-ci, à  l’instar de « Min djibalina », et « Djazairana », avant de laisser la scène à « Hip-Hop Algerian Style Crew », un ensemble de danse, dans les genres, Hip Hop, Break Dance et Popping, entre autres. Dirigé par Yacine Gouasmia, l’ensemble de ballerines et de danseurs, ont séduit l’assistance avec quelques danses contemporaines, aux exigences techniques et physiques aigües, exécutées dans la grâce du mouvement et la  beauté du geste sous l’intitulé « J’aime l’Algérie ». A l’issue de la représentation, les éléments des différents orchestres des corps constitués, sollicités par le public qui a bien apprécié l’initiative, se sont généreusement prêté à des séances de photographies, avec les enfants notamment. Le spectacle, « Ma Patrie, je t’aime », célébrant le 57e anniversaire de l’Indépendance nationale et la fête de la Jeunesse, a été organisé par  l’Opéra d’Alger, sous l’égide du ministère de la Culture.

Benadel M