A partir du port d’Arzew

0
205

Sorfert  effectue sa première exportation de 5500 tonnes d’urée granulée vers la Mauritanie

Le complexe d’ammoniac et d’urée Sorfert de Aïn Bia (Oran) a effectué, jeudi, un premier chargement d’urée granulée destiné

à l’exportation vers la Mauritanie à partir du port d’Arzew, dans le cadre d’un contrat portant sur 20 000 tonnes de ce produit, et ce, en présence de l’ambassadeur de la Mauritanie en Algérie, Weddadi Sidi Haiba, et des responsables de Sorfert.

Aujourd’hui, nous réalisons une première vente de 5500 tonnes d’urée granulée pour la Mauritanie dans le cadre d’une vente globale de 20 000 tonnes et nous avons déployé tous les moyens nécessaires pour réaliser cette première opération d’exportation de ce produit dans de bonnes conditions et dans les délais requis», a déclaré l’adjointe du président-directeur général de Sorfert, Souad Abdallah. «Nous avons été saisis par le ministère de l’Energie en vue de réaliser une vente d’urée granulée pour notre voisin, la République de Mauritanie», a-t-elle encore souligné, ajoutant : «C’est la première vente du genre pour ce client, qui entre également dans le cadre de la diversification de notre portefeuille de clients». Mme Abdallah a également fait savoir que les prochaines livraisons se feront à la demande du client et suivant un planning précis, ajoutant que son Excellence l’ambassadeur de la Mauritanie en Algérie, Weddadi Sidi Haiba, a tenu à être présent à cette première livraison à partir du port d’Arzew». La Pdg adjointe de Sorfert a également souligné : «L’Algérie est la portière de l’Afrique et nous sommes en train de diversifier notre portefeuille de clients pour atteindre tous les pays de l’Afrique», relevant «actuellement, notre client naturel est l’Europe et nous essayons de gagner d’autres espaces, d’autres clients».«Je suis heureux d’être présent pour le départ de ce navire vers la Mauritanie, chargé de 5500 tonnes d’urée granulée et je saisis cette occasion pour remercier le Gouvernement algérien, représenté par le ministère des Affaires étrangères, le ministère de l’Energie et le ministère de la Défense nationale pour les grands efforts déployés pour la réussite de cette opération en matière de facilitation des démarches administratives, notamment en ce qui concerne les différentes autorisations nécessaires, ainsi que le transport de la marchandise», s’est exprimé, pour sa part, l’ambassadeur de la Mauritanie en Algérie. «Bien entendu, c’est une opération purement commerciale et nous espérons, à l’avenir, que d’autres sociétés mauritaniennes du secteur privé et la société Sorfert coopèrent dans ce domaine concernant les produits comme l’urée», a-t-il encore déclaré. Le complexe d’ammoniac et d’urée Sorfert Algérie Spa est une joint-venture entre la société Sonatrach (49%) et Orascom Industries (51%). Construite à partir de 2007, son usine a été opérationnelle en 2013, spécialisée dans la production de l’ammoniac et l’urée. À noter que Sorfert Algérie est l’un des plus grands producteurs d’engrais azotés en Afrique du Nord.

Moussa O. / Ag.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here