Abdelkader Messahel reçoit l’envoyé spécial Onusien pour la Libye, Martin Kobler

0
1071

L’année 2017 « doit être celle des décisions » pour parvenir à une solution devant mettre fin à la crise qui frappe la Libye depuis plusieurs années, a affirmé samedi à Alger le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour la Libye, Martin Kobler. Le responsable onusien, qui a mis en évidence la nécessité de « progresser politiquement » sur ce dossier, a évoqué, dans une déclaration à la presse à l’issue de son entretien avec le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, « une situation de crise permanente en Libye où des gens souffrent ». Il a insisté, dans ce sens, sur la nécessité de « rétablir l’Etat, la sécurité et la stabilité » dans ce pays, mettant en avant « le rôle très important que jouent les pays limitrophes, particulièrement l’Algérie, dans la recherche d’une solution à la situation de crise dans ce pays ». M. Kobler s’est réjoui du fait que l’ONU et l’Algérie « travaillent main dans la main sur le dossier libyen », estimant qu’il était « très important » d’avoir cette « concordance de vues » et cette « harmonie totale » pour le rétablissement de la paix et de la sécurité dans ce pays.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here