Abderrahmane Sedini au micro  de la Chaîne III de la radio nationale : « La création de nouvelles circonscriptions administratives répond au besoin économique et démographique »

0
732

La création de 14 nouvelles circonscriptions  administratives répond notamment à un souci de « synergie » dans la gestion  du territoire pour répondre aux préoccupations des citoyens, a indiqué  hier à Alger le directeur des libertés publiques et des affaires  juridiques au ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de  l’Aménagement du territoire, Abderahmane Sidini. 

Intervenant sur les ondes de la Chaîne III de la radio nationale, M.  Sidini a estimé que la mise en place de ces circonscriptions  administratives répondait « au souci d’avoir plus de synergie dans la  gestion du territoire pour mieux répondre aux préoccupations des citoyens,  à travers des programmes de développement ».  Il a précisé que la création de ces nouvelles circonscriptions n’était pas  un découpage administratif mais plutôt une organisation administrative, car  elle touchait la décentralisation.  Pour M. Sidini, la mise en place de ces nouvelles entités administratives  répond globalement aussi bien au souci de la maitrise du volume  démographique des grands ensembles urbains qu’une maitrise territoriale  pour les wilayas du Sud et des Hauts plateaux dans le futur. Le responsable du ministère de l’Intérieur a relevé que les prérogatives  des walis délégués étaient ainsi « renforcés pour mieux gérer les problèmes  au quotidien des citoyens et répondre à leurs doléances de manière  efficace, en vue d’impulser le développement ». Il a ajouté que ces nouvelles circonscriptions administratives seraient  dotées de programmes de développements, avec notamment leurs lots  d’équipement, des aménagements et des raccordements à différents réseaux. Interrogé sur la création de nouvelles wilayas déléguées dans les Hauts  plateaux, M. Sidini a indiqué que cette organisation administrative était  en préparation, précisant qu’il y avait de nombreuses considérations qui  rentrent en compte notamment la délimitation géographique de ces  circonscriptions, le potentiel économique et les infrastructures. Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika avait signé fin  décembre un décret présidentiel portant création de 14 nouvelles  circonscriptions administratives dans les wilayas suivantes: Alger, Blida,  Constantine, Annaba et Oran.

Moussa O