Accès Internet: Houda Faraoun promet une hausse importante du débit et une baisse des prix

0
742

L’Algérie devrait être sécurisée pour l’accès au réseau international des télécommunications, en particulier pour la connexion à l’Internet après la mise en service samedi 16 février du câble sous-marin Medex à Annaba, a annoncé hier  la ministre des Télécoms Imane Houda Faraoun.

Dans son intervention à l’émission ‘’L’invité du matin’’ de la radio Chaîne 1, Houda Faraoun a notamment indiqué que le Medex, qui a une durée de vie de 25 ans, va permettre une augmentation importante du débit de l’Internet. ‘’Le Medex va porter le débit de l’Internet de 2 à 8 térabits’’. Ce câble sous-marin relie la Virginie aux Etats-Unis, à l’Europe, les pays du pourtour méditerranéen dont l’Algérie, l’Asie et Hong Kong. Outre l’augmentation du débit de l’Internet, le Medex va également sécuriser le réseau des télécommunications, et, surtout, ouvrir la voie à la mise en place d’un “hub” régional vers l’Afrique, l’Algérie étant, a indiqué la ministre, en discussions avec la Tunisie, la Mauritanie, le Mali et le Niger pour des accords de fourniture d’accès à l’internet haut débit. Sur un autre registre, les clients d’Algérie Télécom pourront bénéficier de services Internet plus performants et à des prix plus bas avec l’arrivée sur le marché algérien d’opérateurs, à travers la mise en service autant du Medex et son exploitation par de nombreux opérateurs étrangers, que par le remplacement des câbles sous-marins dont la durée de vie arrivera à échéance dans trois ans, a promis Mme Faraoun. “Il y a l’arrivée du grand débit, et on peut être connectés à plusieurs capitales”, a dit la ministre, selon laquelle “les opérateurs et fournisseurs de services seront nombreux, et donc il y aura une forte concurrence sur le marché, ce qui devrait pousser les prix des abonnements à la baisse’’. L’Algérie avait connu en octobre 2015 un semi black-out, après la rupture du câble sous-marin en fibre optique (SMW4), reliant Marseille à Annaba. Les travaux de réparation ont été rapidement menés, mais cette panne de l’Internet a rappelé aux autorités l’impératif de sécuriser le flux de l’Internet, et, surtout, d’augmenter le débit. Actuellement, trois grands câbles sous-marins assurent l’Internet haut débit à l’Algérie : Alger-Valence, Oran-Valence et Annaba-Virginie, aux Etats-Unis.

« les compétences algériennes ont prouvé leur valeur et leur potentiel »

 Plus de la moitié des réalisations d’Algérie Télécom en matière de modernisation des réseaux, de développement des systèmes d’exploitation et de commercialisation sont l’œuvre de jeunes ingénieurs algériens, a affirmé la ministre de la Poste, des Télécommunications,  des Technologies et du Numérique. Mme Houda Imane Faraoun a estimé que « les compétences algériennes ont prouvé leur valeur et leur potentiel à relever les défis », tout en exploitant, a-t-elle ajouté, « ces acquis et ces réalisations pour servir l’économie nationale et pour bâtir un édifice économique solide pour la génération future ».

Yasmine Derbal