Algérie – Cuba: La profondeur de l’amitié et les liens historiques revisités à Alger

0
280

La profondeur de l’amitié algéro-cubaine ainsi que l’histoire commune de la lutte des deux peuples ont été rappelées, mardi à Alger, par des diplomates cubains, ayant souligné «l’appui» mutuellement exprimé par les deux pays en diverses circonstances. «Nos deux pays sont liés par une profonde et solide amitié ainsi que par des relations historiques fortes».

Nos deux révolutions ont été nourries par les nobles valeurs de respect des droits humains de  liberté, de paix et de lutte contre toutes formes d’injustices et d’exploitation», a déclaré l’ambassadeur de Cuba en Algérie, Armando Vergara. Le diplomate s’exprimait à l’occasion d’une rencontre de célébration des 60 ans d’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays, en août 1962, en présence d’anciens diplomates cubains, de représentants d’ambassades accrédités à Alger, du Groupe parlementaire d’amitié algéro-cubaine, etc. Il a, par la même occasion, rappelé nombre de faits et d’épisodes attestant de la qualité des  relations entre les deux Etats et peuples, dont le fait que Cuba ait été le 1er pays du continent américain à reconnaître, en 1961, le Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA), le considérant comme étant «une source de fierté pour les Cubains». De même qu’il a rappelé les 5 visites d’Etat effectuées en Algérie par l’ancien président cubain, Fidel Castro, ainsi que celle de l’ancien président algérien, Ahmed Ben Bella à Cuba, ou encore la longue et continue coopération dans le secteur de la santé, la première mission médicale cubaine en Algérie ayant eu lieu en 1968. De son côté, l’ancien ambassadeur de Cuba en Algérie (1974-1978), Giraldo Mazola, a rappelé, entre autres, la visite historique du commandant Che Guevara en Algérie, argentin d’origine ayant acquis la citoyenneté cubaine, en juillet 1963, et ce, à l’occasion du 1er anniversaire de l’indépendance du pays. L’appui des autorités cubaines à l’Algérie lors de l’agression du voisin marocain en 1963 a, en outre,  été évoqué par le diplomate cubain, Do Dé Urra, lequel avait fait partie de la délégation cubaine ayant mis en place, en janvier 1963, la première représentation diplomatique de ce pays en Algérie. Les intervenants n’ont, par ailleurs, pas manqué de mettre en avant «l’appui» maintes fois démontré par l’Algérie pour leur pays en lutte pour sa souveraineté et l’édification de sa République, notant que notre pays «a toujours été du côté de Cuba». «L’Algérie a toujours été un pays frère. Il nous a beaucoup aidés dans le cadre du Mouvement de libération de l’Amérique latine. Ce pourquoi, nous gardons un grand souvenir des relations que nous avons entretenues !», a précisé, pour sa part, M. Dé Urra. Cette rencontre a été l’occasion pour l’ambassadeur de Cuba d’honorer, à titre symbolique, quelques étudiants algériens ayant rejoint, avant l’indépendance, son pays pour y faire leurs études. Ces derniers ayant témoigné, non sans émotions, du «chaleureux accueil» auquel ils y ont eu droit par leurs «frères» Cubains.

Ali O. /Ag.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here