Algérie – Guinée:   Belmadi et ses capés sous forte pression

0
676

 

La sélection nationale renouera avec la compétition dès dimanche à l’occasion de son face-à-face avec la Guinée.

Partie en Egypte pour jouer les trouble-fêtes, l’Équipe nationale se retrouve malgré elle dans la peau de favori. Tout le monde au Caire ne cesse d’encenser son parcours lors du premier tour qu’elle a terminé sur une mention spéciale en réalisant un carton plein lui ayant permis de terminer à la première place de son groupe C où les Sénégalais étaient pourtant pressentis pour dominer les débats. Ce parcours, conjugué à un rendement dans la plupart du temps séduisant, a mis la bande à l’entraîneur national, Djamel Belmadi, sous pression, une réalité que le sélectionneur, choisi par la CAF comme meilleur coach du premier tour, reconnait à travers ses déclarations précédents le rendez-vous de  ce soir. « La victoire et les performances réalisées au premier tour nous mettent désormais sous pression, d’autant plus que tout le monde prend très au sérieux l’équipe algérienne devenue tout simplement la sélection à battre. Cela dit, les joueurs doivent continuer à fournir les efforts nécessaires et confirmer le niveau qu’ils ont montré lors des matches du premier tour », explique le coach national. À propos de l’adversaire guinéen, réputé pour être la bête noire de l’Équipe nationale, Belmadi a déclaré que son équipe se prépare convenablement pour affronter cet adversaire en huitièmes de finale de la CAN. « Nous avons tourné la page du premier tour et nous nous préparons pour la phase la plus difficile de la compétition. Je sais que les choses ne sont pas faciles, mais ce match est l’un des rendez-vous les plus difficiles », a-t-il averti, ajoutant que l’Équipe nationale nourrit davantage d’ambitions pour la suite du parcours, et que ses joueurs vont tout donner pour procurer davantage de joie au peuple algérien qui se remet désormais à rêver d’un deuxième titre continental à même de mettre un terme à pas moins de 29 ans de disette. Pour ce faire, Belmadi met en garde ses poulains contre tout éventuel excès de confiance, même si la Guinée s’est qualifiée au prochain tour en étant parmi les quatre meilleurs troisièmes des six groupes.«Il n y a plus de petites équipes en Afrique. C’est aussi face à des adversaires de moindre calibre qu’on trouve souvent des difficultés. On sait donc ce qui nous attend contre la Guinée», a encore assuré le sélectionneur national.

Bessa N