Algérie-UE: L’Algérie, un «partenaire important pour garantir la sécurité énergétique des pays de l’UE», affirme John O’Rourke

0
249

L’ambassadeur et chef de la délégation de l’Union européenne (UE) en Algérie, John O’Rourke, a estimé, lors d’une audience accordée par le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, que l’Algérie constituait un «partenaire important» pour garantir la sécurité énergétique des pays de l’UE.

Le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, a reçu mardi au siège de son département ministériel, l’ambassadeur et chef de la délégation de l’Union européenne en Algérie, John O’Rourke, avec lequel il a évoqué les relations bilatérales, notamment dans le secteur énergétique. Les deux parties ont mis en exergue, à cette occasion, «la solidité des relations et l’impératif de les renforcer à tous les niveaux, d’autant que les pays de l’UE comptent parmi les grands clients et principaux partenaires de l’Algérie dans le secteur de l’énergie». M. Attar a plaidé, en outre, pour la poursuite et la consolidation de cette coopération à travers la réalisation davantage de projets de partenariat dans le cadre du principe gagnant-gagnant. Le ministre a souligné, par ailleurs, l’importance de la nouvelle loi sur les hydrocarbures, étant le cadre juridique fondamental à même de booster l’investissement, notamment après la finalisation de l’élaboration de 32 textes d’application. Pour sa part, l’ambassadeur de l’UE a mis en avant l’importance du «partenaire algérien dans la sécurité énergétique pour les pays de l’UE». Le diplomate européen a également exprimé l’intérêt des compagnies européennes pour l’investissement énergétique en Algérie, évoquant les opportunités de coopération et de partenariat notamment en matière de formation, de transfert de technologie et d’assistance technique, pouvant être assurées par l’UE au profit de l’Algérie dans le domaine de la sécurité énergétique. Le même jour, le ministre de l’Energie a reçu l’ambassadeur de France en Algérie, François Gouyette, avec lequel il a évoqué les relations bilatérales notamment dans le domaine de l’énergie. Les deux parties ont examiné, par la même occasion, les voies de renforcer les relations dans ce domaine. De son côté, l’ambassadeur français a rappelé nombre de projets et d’investissements réalisés en Algérie en partenariat avec des entreprises algériennes. M. Gouyette a également mis l’accent sur les opportunités de coopération et d’échange d’expertises entre les PME des deux pays.

Moussa O. / Ag.