Application continentale en matière de dividende démographique : Boudiaf préconise la mise en place d’une feuille de route

0
1222
Photo : L’Echo d’Algérie ©

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, a préconisé, hier à Alger, la mise en place d’un organisme technique pour la prise en charge des questions de la population et du développement à l’instar de l’Union africaine (UA).

Dans une allocution lue en son nom par son chef de cabinet, Ali Rezki, à l’ouverture du forum régional de haut niveau sur le dividende démographique dans la région MENA, organisé à l’initiative du Fond des Nations unies pour la population (FNUAP), le ministre explique que cet organisme technique aura pour mission «le transfert des nouvelles connaissances, l’échange des expériences, l’orientation en matière de choix stratégiques à développer et de décisions à prendre». Cette allocution constitue une occasion estime le ministre, pour l’adoption d’une «position commune au niveau de la Ligue des Etats arabes et des fora y afférent au niveau régional et international, notamment au sein de la commission de la population et du développement et de l’Assemblée générale de l’ONU».  Ce forum est à même de permettre l’accompagnement des pays de la région pour déterminer les  priorités concernant le dividende démographique en garantissant une «santé et un enseignement de qualité aux jeunes en âge de travailler et un accès à des emplois à même de leur permettre de réaliser un long processus productif». Par ailleurs, le ministre a estimé que les Etats et gouvernements sont appelés à mettre en place «une feuille de route pour accélérer l’application effective d’une initiative continentale en matière de dividende démographique».  Evoquant le cas de l’Algérie, le ministre estime que l’Etat accorde un intérêt tout particulier «depuis 1983, année du lancement du Programme national de maîtrise de la croissance démographique et la tenue, en 1994, de la Conférence internationale sur la population et le développement qui a impulsé les procédures et approches en matière d’étude des questions démographiques dans leur rapport au développement». Citant les autres réalisations notables, le ministre s’exprimera sur «l’accès aux prestations de la santé reproductive, la planification familiale, les médicaments essentiels, la lutte contre le SIDA». Aussi il évoquera l’amélioration des conditions d’habitat par le biais, notamment du «raccordement aux réseaux d’alimentation en eau potable et de l’assainissement et l’éradication de l’habitat précaire». Dans le même registre,  le ministre  évoquera  le plan d’action du gouvernement algérien pour la période 2014-2019 de même, que la dernière révision de la Constitution. Tous deux, s’inscrivent dans une optique de consolidation des acquis sociaux et économiques et l’amélioration des conditions de vie.

A.D.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here