Assassinat des experts sur RDC: L’Algérie condamne un crime « abominable » et  appelle à la mise en œuvre de l’accord de transition

0
943

 

L’Algérie condamne le meurtre des deux membres  du Groupe d’experts sur la République démocratique du Congo (RDC),  l’américain Michael Sharp et Zaida  Catalan de Suède, et appelle à la mise  en œuvre « rapide » et « efficiente » de l’accord de transition, a déclaré  hier  à Alger, le Porte-parole du ministère des Affaires étrangères  (MAE), Abdelaziz Benali Chérif. « Nous condamnons le meurtre des deux membres du Groupe d’experts sur la  République démocratique du Congo (RDC), Michael Sharp des Etats-Unis et   Zaida Catalan de Suède enlevés au Kasaï-central en République démocratique  du Congo le 13 mars courant. Nous sommes convaincus que ce crime abominable  ne saurait rester impuni », a souligné le Porte-parole du MAE. « Nous présentons nos condoléances aux familles des victimes et à leurs  gouvernements respectifs, ainsi qu’au personnel des Nations-Unies qui,  a-t-il noté, œuvrent avec abnégation, courage et détermination, souvent au  péril de leur vie, pour servir les idéaux de paix à travers le monde ». « Tout en exprimant notre préoccupation devant la recrudescence des actes  de violence dans le centre de la  République démocratique du Congo,  nous  assurons de notre solidarité le gouvernement et le peuple de ce pays frère,  de même que nous appelons à la mise en œuvre rapide et efficiente de  l’accord de transition, conclu le 31 décembre 2016 et devant mener à un  règlement définitif de la crise et engager le pays sur la voie de la  réconciliation, de la paix et du développement », a ajouté M. Benali Chérif.