Attentat de Barcelone: Le Président Bouteflika condamne un «acte ignoble» et «horrible» et appelle à une «mobilisation déterminée» pour l’éradication du terrorisme

0
1000
Photo conception L'Echo d'Algérie@

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a condamné, ce vendredi, dans un message de condoléances, adressé au président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, l’attentat terroriste «ignoble» et «horrible» perpétré, jeudi, à Barcelone, ayant causé la perte de plusieurs vies humaines et des dizaines de blessés, dont des ressortissants algériens, appelant à une «mobilisation déterminée» de la communauté internationale pour l’éradication du terrorisme.

«J’ ai appris avec indignation l’horrible attentat terroriste perpétré à Barcelone, ayant causé la perte de plusieurs vies humaines et des dizaines de blessés dont des ressortissants algériens», a écrit le Président Bouteflika dans son message, ajoutant que «cet acte ignoble est une négation de la sacralité de la vie humaine et une vaine tentative d’atteinte aux valeurs fondamentales de liberté et de tolérance». «Tout en condamnant ce crime dans les termes les plus sévères, je vous présente, Monsieur le Président, à vous-même ainsi qu’à votre peuple et aux familles des victimes, au nom du peuple et du gouvernement algériens et en mon nom personnel, nos sincères condoléances», a souligné le président de la République. «En cette douloureuse circonstances, l’Algérie assure le Royaume d’Espagne ami de sa solidarité contre la barbarie terroriste qui n’épargne aucune nation ni aucune communauté à travers le monde. Elle renouvelle son appel à une mobilisation déterminée de la communauté internationale, sous l’égide des Nations unies, pour l’éradication du terrorisme et pour le renforcement du dialogue entre les peuples et les civilisations», a conclu le chef de l’Etat. A rappeler que jeudi peu avant 17h, une camionnette blanche a volontairement foncé dans la foule sur les Ramblas, la grande avenue de la ville, tuant au moins 14 personnes et faisant plus de 100 blessés, selon le gouvernement catalan. Carles Puigdemont, le président de la Généralité de Catalogne, assurait cependant que ce bilan «pourrait s’alourdir», car on comptait «15 blessés très graves». Selon un autre responsable, les hôpitaux ont reçu 62 blessés. Daech a revendiqué cet attentat dans un communiqué diffusé par Amaq, son agence, sur le réseau Telegram : «L’opération a été menée en réponse aux appels à cibler les Etats de la coalition» internationale antidjihadistes opérant en Syrie et en Irak. Le chef de la police, Josep Lluís Trapero, affirmait que ses services détenaient deux personnes «en lien avec l’attentat». «Mais aucune d’elles n’est le conducteur de la camionnette», a-t-il détaillé. Et d’ajouter : «Le terroriste a pris la fuite sans lancer de cris.» L’un des suspects, Driss Oukabir, est de nationalité marocaine et l’autre est né à Mellila.

Trois ressortissants algériens parmi les blessés

Trois ressortissants algériens, en voyage en Espagne, figurent parmi les blessés de l’attentat terroriste perpétré jeudi après-midi à Barcelone, a indiqué, ce vendredi, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali-Cherif. «Selon les informations communiquées par les autorités espagnoles compétentes, trois ressortissants algériens, en voyage en Espagne, figurent parmi les blessés de l’attentat terroriste perpétré dans l’après-midi du 17 août 2017 à Barcelone. Ils sont sous observation médicale, leur état de santé est stable et devraient quitter l’hôpital incessamment», a précisé le porte-parole du MAE ajoutant que leurs familles «ont été informées par les services du Consulat Général d’Algérie à Barcelone».» L’ambassade d’Algérie à Madrid, qui suit de près la situation, a été instruite pour coordonner l’action des services consulaires sur place et pour suivre l’évolution de la situation avec les autorités espagnoles compétentes», a affirmé Benali-Cherif.

Abdelkader Messahel inspecte la cellule de crise

Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, accompagné du secrétaire général et des cadres supérieurs du ministère, a inspecté hier matin la cellule de crise mise en place suite à l’attentat terroriste perpétré jeudi aprèsmidi à Barcelone. Il s’est enquis sur place sur les moyens mobilisés pour suivre l’évolution de la situation suite à cet attentat, de même qu’il est entré en contact avec l’ambassadeur d’Algérie à Madrid qui l’a rassuré sur l’état de santé des blessés et lui a rendu compte des mesures prises par les services de l’ambassade d’Algérie à Madrid et le consulat général à Barcelone pour suivre les développements induits par cet attentat.