26.9 C
New York
dimanche, novembre 28, 2021
AccueilEconomieBilan du 3e trimestre: Hausse de la production du secteur industriel public

Bilan du 3e trimestre: Hausse de la production du secteur industriel public

La production industrielle du secteur public a enregistré une hausse de 4,1% au 3e trimestre 2017 par rapport au même trimestre de 2016, relève un bilan de l’Office national des statistiques (ONS).

Cette hausse est le résultat des performances enregistrées par les secteurs des industries textiles, des cuirs et chaussures, des industries agro-alimentaires, des matériaux de construction et des industries des bois et papier. La plus forte croissance a été observée dans les industries textiles avec une hausse de 27,2% induite par les biens intermédiaires (+15,1%) et les biens de consommation (+58%). Après des baisses successives observées dès le 3e trimestre 2016, la production des cuirs et chaussures s’est ressaisie en marquant un redressement de 19,5% au 3e trimestre 2017. Cette tendance a été générée aussi bien par les biens de consommation (+40,1%) que par les biens intermédiaires (+11,3%). La hausse de la production a également concerné les industries agro-alimentaires avec une croissance de 13,2% grâce au travail de grains qui a affiché une croissance de 30,7% ainsi que la filière des tabacs et allumettes (+39,2%). Le relèvement observé au deuxième trimestre 2017 pour les matériaux de construction s’est confirmé au 3e trimestre avec une hausse de 8% en raison d’une hausse dans la fabrication des liants hydrauliques de 13,6%. Bien que légère, une hausse a été enregistrée par les industries des bois et papier de 0,5% suite à la hausse de certaines activités, notamment l’industrie de l’ameublement (+24,6%) et l’industrie du liège (97,6%), mais qui ont été contrebalancées par une forte baisse de la menuiserie générale et biens intermédiaires en bois (-47,4%). Contrairement à ces hausses, le même document souligne une baisse tirée par le secteur des industries sidérurgiques, métalliques, mécaniques, électriques et électroniques (ISMMEE) ainsi que celui des industries chimiques. Dans le secteur de l’énergie (électricité, hydrocarbures…), la croissance a été de «10,5% entre juillet et fin septembre 2017». La production des hydrocarbures a enregistré une baisse de 1,6% comparativement à la même période de 2016, en raison du recul de près de 3%, de la production du pétrole brut et du gaz naturel. Cette baisse est également imputable à celle accusée dans l’activité de raffinage de pétrole brut qui est de l’ordre de 2,3%. Pour ce qui est des mines et carrières, la production a diminué de «15,6% au 3e trimestre 2017», sauf pour l’extraction du minerai de fer qui a haussé de 13,1% et celle du sel qui a augmenté de 4,6%. Les ISMMEE continuent encore à enregistrer de faibles résultats avec une baisse de 12,4% au 3e trimestre 2017. Cette tendance s’explique, relève l’ONS, par de nombreuses baisses à l’exemple de la «fabrication de biens intermédiaires métalliques, mécaniques et électriques (-3,2%), la sidérurgie et transformation de la fonte et acier (-49,7%) et la fabrication des biens de consommation électrique (-39,6%)». Quelques filières ont réussi cependant à enregistré des hausses comme la construction des véhicules industriels qui marque une croissance de 48,3%, et la fabrication de biens d’équipement électriques avec 52% et métalliques 21,1%. Les industries chimiques ont affiché une baisse de 7,2% au 3e trimestre 2017 alors que les produits pharmaceutiques ont vu leur production augmenter de 6,7% et la fabrication des autres biens plastiques se redresser de près de 6%.

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES