26.9 C
New York
lundi, août 8, 2022
AccueilRégionsBlida: Lancement d’un projet pour améliorer le service public de gestion des...

Blida: Lancement d’un projet pour améliorer le service public de gestion des déchets ménagers

Un projet d’amélioration du service public dans la gestion des déchets ménagers, inscrit dans le cadre d’une coopération algéro-allemande, a été lancé, jeudi à Blida, par l’installation des bennes à ordures dans plusieurs points de collecte.

Cette expérience, qui a été lancée depuis la rue Larbi- Tebessi, l’une des rues les plus importantes de la ville, prévoit l’installation des bennes à ordures d’une capacité de 770 litres pour collecter les déchets ménagers dans les artères principales et les places publiques de la commune, ainsi qu’à travers des cités pilotes de logements individuels et d’autres collectifs dans le chef-lieu de la wilaya, selon les explications fournies sur place à la ministre de l’Environnement, Samia Moualfi qui a supervisé le lancement du projet dans le cadre d’une visite de travail dans la wilaya. Ce projet est mis en œuvre sur la base d’une étude préliminaire réalisée par l’Office allemand de la coopération technique dans le cadre du projet financé par le ministère fédéral allemand de la coopération économique, d’une valeur de 9 millions d’euros, lequel concerne huit wilayas du pays. Grâce à cette expérience, trois cités pilotes de logements individuels seront dotées de 1268 bennes à ordures d’une capacité de 240 litres, et neuf rues principales de la ville bénéficieront d’un total de 244 bennes d’une capacité de 770 litres, ont précisé les responsables du projet. Cette expérience contribuera à atténuer le problème des déchets qui déforme le paysage général de la ville et à valoriser les déchets recyclables tels le plastique et le carton, de manière à résoudre le problème de saturation des Centres d’enfouissement technique (CET) dans la wilaya. Pour sa part, le wali de Blida, Kamel Nouicer a souhaité voir cette expérience contribuer à la résolution du problème de gestion des déchets, confié à l’établissement Mitidja Nadhafa, appelant, à ce titre, les responsables de ce projet à la nécessité de mettre en place des «mécanismes de contrôle» sur les responsables de cet établissement qui «gaspille chaque année des fonds importants en contrepartie d’un service qui n’est pas à la hauteur des aspirations des citoyens et des responsables», a-t-il dit. Lors de sa visite dans la wilaya, la ministre a supervisé dans la commune touristique de la Chréa l’opération de sélectif des déchets, dans le cadre de la prise en charge du problème de la gestion des déchets dans cette commune qui attire de nombreux touristes. Saluant la contribution des industriels locaux au financement de ce processus à travers la prise en charge de la fabrication de grands conteneurs pour le jet des déchets, Mme Moualfi a appelé les industriels et les investisseurs à travers le pays à contribuer efficacement au financement de ce genre d’opérations, la protection de l’environnement étant la mission de tous les membres de la société. Dans ce cadre, la ministre a souligné la nécessité de doter les différentes unités et zones industrielles de stations d’épuration des eaux industrielles au lieu de les rejeter dans les oueds, à l’instar d’Oued El Harrach où sont déversées les eaux des unités industrielles des wilayas de Blida et de Médéa, ce qui exige sa prise en charge dans les plus brefs délais. Par ailleurs, Mme Moualfi a salué les efforts déployés par les responsables et les travailleurs de l’Entreprise de gestion des Centres d’Enfouissement Technique (EGCET) de Beni Merad pour assurer le recyclage des différents déchets.

Arab M.

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES