26.9 C
New York
dimanche, août 7, 2022
AccueilRégionsBouira: Une 4e «classe d’eau fixe» pour sensibiliser sur l’économie de la...

Bouira: Une 4e «classe d’eau fixe» pour sensibiliser sur l’économie de la ressource hydrique

Une quatrième «classe d’eau fixe» a été installée, hier à Bouira, à la faveur d’une convention de partenariat signée par l’Agence nationale de gestion intégrée des ressources en eau (AGIRE) et le conservatoire national des formations à l’environnement (CNFE) dont l’objectif est de sensibiliser en milieu scolaire sur la nécessité d’économiser l’eau.

Signée à la maison de l’environnement de la wilaya de Bouira, cette convention de partenariat porte sur la création de cette classe d’eau, la quatrième au niveau national après les trois installées respectivement à Batna, Boumerdès et Tipasa. «Une autre sera bientôt inaugurée dans la wilaya de Tizi- Ouzou», a expliqué la chargée de la communication à AGIRE, Abir Benziane. Cette convention s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme annuel de sensibilisation de l’AGIRE, à travers la filiale de l’agence bassin hydrographique algérois-Hodna-Soummam (ABHAHS), et «vise à sensibilisation sur l’économie de l’eau afin d’inculquer aux générations futures la culture de préserver la ressource hydrique et de lutter contre le gaspillage», a souligné Mme Benziane. «La sensibilisation se fera à travers des séances d’apprentissage de la culture et de bons gestes quotidiens à adopter lors de l’utilisation de l’eau. Des dépliants portant des informations et des conseils sur l’économie de l’eau, seront aussi distribué, en plus des visites guidées qui seront organisées au profit des élèves pour découvrir et connaître les installations hydrauliques de la wilaya de Bouira». Cette quatrière «classe d’eau permanente» compte 19 élèves issus de l’école primaire Si Lahlou-Hocine de Bouira. «Il y’a tout un programme à mettre en œuvre sur le terrain au profit de ces élèves afin de les sensibiliser davantage sur ce thème d’actualité à savoir l’économie de l’eau», a expliqué la directrice de la maison de l’environnement Boussaid Wissam. L’AGIRE compte lancer bientôt un autre projet similaire et intitulé «les protecteurs de l’eau» pour vulgariser la culture de préservation de la ressource et sensibiliser les générations montantes sur ce défi, selon la chargée de la communication Mme Abir Benziane. A propos de la convention de partenariat, le directeur bassin hydrographique algérois-Hodna-Soummam (ABHAHS, une filiale de «l’AGIRE»), M. Boukari Nacer, a précisé qu’il s’agissait d’une action qui s’inscrit dans le cadre des principales missions de l’agence nationale de gestion intégrée des ressources en eau, à savoir, notamment, veiller à l’économie et la préservation de l’eau et de sa qualité. «Aujourd’hui, nous avons signé un protocole d’accord pour la création et l’installation de cette classe d’eau fixe à Bouira dans le cadre d’un partenariat entre l’AGIRE et le CNFE qui vise à généraliser les opérations de sensibilisation sur la préservation de l’eau à travers les établissements scolaires», a expliqué M. Boukari. La préservation de l’eau et la garantie de la pérennité de cette ressource naturelle a été le thème central du premier cours de sensibilisation dispensé au niveau de cette classe pilote sous le slogan «Tous pour l’économie de l’eau». Les services de l’ABHAHS organisent des activités de sensibilisation qui touchent plus de 5000 élèves par an, à travers les établissements éducatifs répartis sur les 10 wilayas que couvre l’Agence, à savoir Alger, Blida, Boumerdès, Tipasa, Bouira, Béjaïa, Sétif, Tizi-Ouzou, Batna et Bord Bou-Arréridj.

Hocine T.

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES