26.9 C
New York
mardi, novembre 30, 2021
AccueilRégionsBoumerdès: La culture du colza capte l’intérêt des agriculteurs

Boumerdès: La culture du colza capte l’intérêt des agriculteurs

La culture du colza, une nouvelle expérience introduite récemment à Boumerdès, suscite désormais l’intérêt des agriculteurs de la wilaya. Le DSA de Boumerdès, Samir Zaoueche, a indiqué qu’à ce jour, une centaine d’agriculteurs de la wilaya ont adhéré au programme de production de colza, et ce, en réservant une superficie de 140 hectares (ha) à cette plante, en un laps de temps court. M. Zaoueche s’est exprimé en marge d’une journée d’information destinée aux agriculteurs et gérants de fermes pilotes, pour les inciter à adhérer au programme de production de colza. Une superficie de plus de 200 ha est ciblée, par la DSA, pour la culture du colza, à travers la wilaya, au titre de la campagne agricole 2021/2022, avec l’objectif de doubler cette superficie durant les prochaines campagnes, a souligné le DSA de Boumerdès. Des démarches sont, selon lui, en cours, pour sensibiliser les agriculteurs sur l’importance d’adhérer au programme de développement de la culture du colza, destiné à la production de graines d’huiles végétales (huile de table) dont l’encadrement est assuré par l’Institut technique des grandes cultures, en application de la feuille de route du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, visant l’extension de cette culture en Algérie. M. Zaoueche a rappelé que l’Etat avait mis à la disposition des agriculteurs de nombreuses facilitations à l’effet de les encourager à s’investir dans cette culture qui figure, a-t-il encore rappelé parmi les cultures stratégiques industrielles aux perspectives prometteuses».  Parmi ces facilitations, le DSA de Boumerdès cite le soutien financier des agriculteurs  lancés dans ce créneau, au même titre que des prix des engrais, et leurs accompagnement dès la phase de labours-semailles, jusqu’à la récolte du produit, puis sa commercialisation assurée par l’Etat. Le développement de cette filière permet de diminuer l’importation de l’huile de colza, de même qu’il consolide les aliments pour bétail. La plante permet de piéger les nitrates contenus dans le sol et, partant, de lutter contre la pollution des nappes phréatiques. La journée d’information destinée aux agriculteurs et gérants de fermes pilotes abritée par la maison de la culture de Boumerdès a été une occasion propice pour les agriculteurs à l’effet de faire part de leurs préoccupations dans ce domaine. Des informations mais aussi des explications ont été prodiguées sur l’importance de la culture du colza, et le rôle de l’Institut technique des grandes cultures dans l’encadrement et le suivi des agriculteurs qui optent pour cette culture stratégique.

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES