26.9 C
New York
dimanche, juillet 3, 2022
AccueilSportsCAN 2022: La menace Covid-19 se précise

CAN 2022: La menace Covid-19 se précise

La Coupe d’Afrique des nations a démarré, hier, sous la menace de la pandémie du coronavirus dont l’impact sur la compétition pourrait être désastreux. Certaines sélections comme la Guinée équatoriale, adversaire de l’Algérie lors du premier tour, sont décimées par le maudit virus.

Elle déplore 16 cas positifs au sein de son effectif, ce qui va vraisemblablement la contraindre à déclarer forfait pour son premier match contre la Côte d’Ivoire, programmé ce mercredi. Le Sénégal, le Burkina Faso sont également diminués pour les mêmes raisons. Ce qui va indéniablement fausser le déroulement normal de la compétition. Est-ce à dire que le jeu est biaisé dès le départ ? Il est encore trop de se prononcer sur la question, mais force est de constater que la CAN au Cameroun ne débute pas sous les meilleurs auspices. Mais la CAF ne veut pas entendre parler de report des matchs. L’instance faîtière du football africain a pris ses dispositions à l’avance et l’a clairement fait savoir dans son dernier communiqué dans lequel elle annonce qu’ «une équipe sera obligée de disputer un match si  au minimum 11 des 28 joueurs convoqués sont testés négatifs. En cas d’indisponibilité des trois gardiens, un autre joueur de champ devra ainsi assurer le poste». Dans le cas de la Guinée équatoriale dont 16 joueurs sont indisponibles à cause de la Covid-19, les dispositifs de la CAF sont encore plus sévères. Elle sera déclarée forfait. «Si une équipe possède moins de onze joueurs testés négatifs, elle sera automatiquement déclarée vaincue et perdra son match 0-2 », précise la CAF dans son communiqué. Le tournoi doit se poursuivre coûte que coûte, même si le Comité d’organisation de la CAN «pourrait prendre d’autres décisions en cas de conditions particulières au cours du tournoi». «À situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles», c’est semble-t-il le nouveau crédo de la CAF pour mener le tournoi à son terme, peu importe les conditions dans lesquelles il se déroule. Il faut juste espérer qu’il ne perde pas toute sa crédibilité. L’équipe nationale pour sa part, a pris samedi soir ses quartiers à Douala, après avoir effectué un stage pré-compétitif d’une dizaine de jours à Doha, ponctué par un seul match amical remporté largement contre le Ghana (3 -0). Hier, les Verts ont eu droit à leur première séance d’entraînement au niveau de l’annexe du stade Japoma, où ils disputeront leurs trois matchs du groupe face respectivement à la Sierra Leone, la Guinée équatoriale et la Côte d’Ivoire. L’équipe nationale entrera en lice demain à 14h. Ce matin, le sélectionneur national Djamel Belmadi animera une conférence de presse dans laquelle il reviendra probablement sur l’état général de son groupe, notamment en ces temps incertains. Il est en effet primordial de veiller à la bonne santé des joueurs pour pouvoir entamer la compétition dans les meilleures conditions possibles. D’autant que les Verts ont l’ambition de conserver leur trophée. Cela passe par une belle entame contre la Sierra Leone. On aura l’occasion d’y revenir.

Ali Nezlioui

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES