26.9 C
New York
dimanche, octobre 17, 2021
AccueilSportsCet après-midi (17h) à Niamey, Niger-Algérie

Cet après-midi (17h) à Niamey, Niger-Algérie

Les Verts ne jurent que par la victoire

Si l’équipe nationale reste sur une incroyable série de 30 matchs sans défaite, elle possède néanmoins une mauvaise statistique qu’elle doit impérativement corriger. Il s’agit de sa série sans victoire en dehors de ses bases dans les matchs officiels.

En effet, les trois dernières sorties des Verts à l’extérieur (Zambie, Zimbabwe et Burkina Faso à Marrakech), se sont soldées par des nuls frustrants. C’est l’occasion de rectifier le tir, cet après-midi (17h), à Niamey face au Niger dans un match comptant pour la quatrième journée des éliminatoires de la Coupe du monde au Qatar. D’autant que les poulains de Djamel Belmadi sont dans l’obligation de l’emporter s’ils veulent conserver la première place de leur groupe. Une mission dans leurs cordes, à condition de faire preuve de solidarité et d’abnégation tout au long de la rencontre. Dans leurs dernières rencontres officielles à l’extérieur, les Verts ont chaque fois mené au score avant de se faire rejoindre par leurs adversaires. On espère que ce scénario ne se répètera pas, ce mardi, au stade du général- Seyni-Kountché de Niamey. Fort des expériences passées, le sélectionneur  national a sûrement pris ses dispositions pour éviter une mauvaise surprise. Certes, les Nigériens ne comptent pas faire des cadeaux aux Verts, mais ces derniers ont suffisamment de ressources et de qualité pour s’imposer au Niger. Ils l’ont démontré au match aller, il y a quatre jours à Blida, durant lequel ils ont littéralement atomisé ce même adversaire, même si leur début de rencontre a été quelque peu poussif et laborieux. L’Algérie possède des individualités de grande classe, à l’image de Mahrez, capables de faire la différence à tout moment. mais l’équipe nationale devra également compter sur le bel état d’esprit du groupe pour sortir indemne du guêpier nigérien. Car, comme l’a mentionné le coach national, l’équipe locale, humiliée à Blida sur le score sans appel de 6 à 1, va certainement tenter de se révolter pour laver l’affront. Ne serait-ce que par orgueil, maintenant que la qualification semble lui échapper. Les Nigériens peuvent s’avérer un adversaire coriace chez eux sur leur terrain et devant leur public. Ils seront, en tout cas, très motivés et gonflés à bloc pour épingler à leur tableau de chasse le champion d’Afrique en titre. Pour ce faire, ils comptent sur un groupe jeune composé de joueurs, certes méconnus, mais qui évoluent dans différents championnats à l’étranger, notamment au Danemark, en Tunisie, en Arabie saoudite, en  Égypte, en Turquie ou encore en Belgique. sans oublier les joueurs locaux qui voudraient s’illustrer pour pouvoir justement décrocher un contrat professionnel en dehors de leur pays. Tout ce beau monde est dirigé par un coach, Jean-Michel Cavalli qui a roulé sa bosse sur le continent, notamment chez nous où il a eu l’insigne honneur de driver l’équipe nationale. Il connaît, donc, bien la mentalité algérienne. Les Verts , qui ont rejoint la capitale nigérienne dimanche au bord d’un vol spécial d’Air Algérie, ont pu s’entraîner, hier à l’heure du match (17h), sur la pelouse du stade général-Seyni- Kountché. Tout le monde semble prêt pour le rendez-vous de cet après-midi, à l’exception de Djamel Benlamri, ménagé par le staff technique. L’ex-défenseur pourrait néanmoins tenir sa place dans le onze titulaire. C’est du moins le souhait de l’entraîneur. Ce dernier devrait reconduire, pratiquement  la même défense qui a joué face au Niger il y a quatre jours à Blida. L’on retrouvera probablement M’Bolhi dans les buts, Atal, Farès sur les côtés et Mandi dans l’axe. Par ailleurs, le trio Zerrouki-Bennacer-Feghouli est le plus indiqué pour occuper le milieu de terrain. Il y a cependant des doutes sur qui va accompagner Mahrez en attaque. Slimani, auteur d’un doublé au match aller et désormais meilleur buteur de l’histoire de la sélection, va-t-il être préféré à Bounedjah en pointe? Belaïli reprendra-t-il sa place de titulaire au détriment de Benrahma? Peu importe les choix de l’entraîneur, il y aura certainement du beau monde sur la feuille de match. Maintenant, c’est aux joueurs de prouver leur suprématie sur le terrain.

Ali Nezlioui

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES