CGEA: Saïda Neghza se succède à elle-même

0
406

Saïda Neghza a été réélue, hier à Alger, à l’unanimité pour un second mandat à la tête de la Confédération générale des entreprises algériennes (CGEA). L’élection s’est déroulée au Centre international des conférences, Abdelatif Rahal, lors de l’Assemblée générale (AG) élective de cette organisation patronale, en présence des 48 membres de l’assemblée dont 43 présidents de bureaux de wilayas.

Afin de respecter le protocole sanitaire dicté par la pandémie du Covid-19, les 4823 adhérents à la Confédération ont mandaté les membres présents à l’assemblée pour exprimer leurs voix. Saïda Neghza a indiqué, à l’issue de son plébiscite, qu’elle compte organiser un grand événement à Alger, après la fin de la pandémie du Covid-19, qui regroupera les représentants de Business Africa, de Buisinessmed, de l’Organisation internationale des employeurs (OIE) et ceux du Bureau international du travail (BIT). Ce rendez-vous international aura pour but, selon la présidente, de conclure des partenariats dans différents secteurs. Ce sera, ainsi, la deuxième édition de cette rencontre internationale qui a été déjà organisée en 2019 par la CGEA, a-t-elle rappelé. Neghza est également présidente de Business Africa, vice-présidente de l’OIE qui regroupe 150 pays, membre du Conseil d‘administration du BIT et membre de Businessmen regroupant 19 pays et 22 confédérations du bassin méditerranéen. Avant le déroulement des élections, à main levée, le secrétaire général de la CGEA, El Mahfoud Megateli, a présidé la séance précisant, après la lecture et l’adoption des bilans moral et financier de la présidente sortante, n’avoir reçu aucune candidature durant les dix jours accordés aux membres de l’AG à cet effet. Il a, ainsi, demandé à Saïda Neghza d’accepter de briguer un second mandat ajoutant que conformément aux nouveaux statuts, il sera procédé à l’élection, prochainement, de 10 membres qui composeront le nouveau bureau exécutif de la Confédération.

Yasmine Derbal