Commerce: Rezig évoque les relations économiques avec les ambassadeurs d’Egypte et du Venezuela

0
773
Ministre du Commerce, Kamel Rezig.

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig, a reçu séparément les ambassadeurs d’Egypte et du Venezuela, respectivement Aymen Mechrefa et Jose de Jesus Sojo Reyes, Ces audiences se sont déroulées en présence du ministre délégué chargé du Commerce extérieur, Aïssa Bekkai et ont porté sur la dynamisation des relations économiques et les voies et moyens à même de les hisser au niveau des relations politiques, historiques et stratégiques liant ses deux pays avec l’Algérie.

La première rencontre qui a réuni Rezig avec l’ambassadeur d’Egypte a porté sur la proposition de création d’un conseil des affaires regroupant les hommes d’affaires des deux pays pour booster la coopération commune dans les domaines économiques et commerciaux et activer le travail des comités sectoriels en prévision de la tenue de la Haute commission mixte entre les deux pays. Ces comités soumettront les recommandations à la commission pour adoption. Affirmant que des hommes d’affaires et des sociétés égyptiennes souhaitent investir en Algérie, l’ambassadeur d’Egypte s’est félicité de la présence de sociétés égyptiennes opérant sur le marché algérien dans divers domaines, avant de demander des facilitations en matière d’octroi du visa pour les égyptiens désirant investir en Algérie. Rezig a accueilli favorablement cette proposition et a promis d’œuvrer à la création d’un conseil des affaires dans les plus brefs délais, assurant que ce conseil contribuera à booster les relations bilatérales entre les deux pays vers de nouveaux horizons. Pour sa part, l’ambassadeur du Venezuela a transmis au ministre du Commerce les félicitations de son homologue vénézuélien, faisant part de la volonté de son pays d’œuvrer au développement des relations bilatérales et à l’augmentation du volume de leurs échanges commerciaux. L’ambassadeur a également appelé à l’ouverture d’une ligne aérienne entre l’Algérie et le Venezuela pour faciliter la circulation des hommes d’affaires des deux pays en faveur de l’exploration des opportunités d’investissement, évoquant l’éventuel échange d’expériences dans le domaine de la formation, notamment avec l’Institut algérien du pétrole de Boumerdès, avec la possibilité pour ses diplômés de se rendre au Venezuela pour poursuivre leurs études spécialisés et approfondies. Le ministre a, à cette occasion, souligné la nécessité de développer les relations commerciales bilatérales pour réunir les conditions et l’environnement économique favorables aux hommes d’affaires des deux pays.