Conférence du  centenaire de l’OIT à Genève: Plus de 40 chefs d’Etat et de gouvernement attendus

0
616

 

Plus de 40 chefs d’Etat et de gouvernement  ainsi que plus de 5.000 délégués issus de 187 pays sont attendus à Genève  pour participer à la conférence du centenaire de l’Organisation internationale du travail (OIT) qui aura lieu du 10 au 21 juin.

Cette conférence, qui se déroulera au Palais des Nations et au siège de  l’OIT à Genève, coïncide avec la 108e session de la Conférence internationale du Travail, et « sera un rassemblement incomparable », souligne l’OIT, précisant que pour marquer cette occasion spéciale, l’accent sera mis sur les profondes transformations en cours dans le monde  du travail, y compris l’évolution du rôle de l’OIT pour édifier l’avenir du travail souhaité. Pendant 12 jours, la Conférence, présidée par la Suisse, se penchera sur l’avenir du monde du travail et le harcèlement en milieu de travail. Elle doit aboutir à la Déclaration du Centenaire qui devra être courte et  « politique », a affirmé le directeur général Guy Ryder qui s’attend à de difficiles négociations. Non contraignante, la déclaration devrait toutefois établir un cadre pour l’OIT, les Etats, les employeurs, les syndicats et les travailleurs pour les prochaines décennies. « Son influence dépendra de son utilisation », a  dit M. Ryder, cité par des médias. Selon lui, la déclaration devra répondre aux questions posées au monde du travail par les nouvelles technologies, notamment les plateformes numériques comme Uber, mais aussi par le changement climatique, la mondialisation et l’augmentation de la population. La séance plénière se réunira lors d’une section de haut niveau, qui  accueillera les chefs d’Etat ou de gouvernement, précise l’OIT. Dans l’après-midi du jeudi, les anciens directeurs généraux de l’OIT, Juan Somavia et Michel Hansenne, échangeront leurs points de vue dans un débat modéré par Guy Ryder, sur la contribution de l’OIT à la paix et à la stabilité. La Conférence recevra également le Secrétaire général des Nations Unies,  António Guterres, le dernier jour de la Conférence, le vendredi 21 juin. Le discours du Secrétaire général sera suivi de l’adoption des résultats des différentes commissions. Plusieurs forums thématiques en lien avec l’avenir du travail seront organisés durant la Conférence entre le 13 et le 18 juin.

Yasmine. Derbal