26.9 C
New York
jeudi, mai 26, 2022
AccueilMondeConflit en Ukraine: Poutine «ne pense pas qu’il peut se permettre de...

Conflit en Ukraine: Poutine «ne pense pas qu’il peut se permettre de perdre la guerre»

Enlisé dans la guerre en Ukraine, Moscou va commémorer,  le «Jour de la Victoire». Ce jour férié marque l’anniversaire de la capitulation de l’Allemagne nazie en 1945.

Le président russe, Vladimir Poutine, «est dans un état d’esprit tel qu’il ne pense pas pouvoir se permettre de perdre», a déclaré le directeur de la CIA, Bill Burns, samedi, lors d’une conférence avec le Financial Times. Il ajouté que, selon lui, le «maître du Kremlin» est «convaincu que redoubler d’efforts lui permettra de progresser». La Chine suit «attentivement» l’invasion russe de l’Ukraine et va probablement tirer les enseignements de ce conflit pour ajuster ses plans visant à prendre le contrôle de Taïwan, a prévenu le directeur de la CIA, Bill Burns, samedi. «Les dirigeants chinois suivent attentivement les leçons qu’ils peuvent tirer de l’Ukraine concernant leurs propres ambitions et Taïwan», a-t-il déclaré. Ils n’ont pas renoncé à cet objectif, selon le patron de l’agence américaine de renseignements, qui «pense que c’est quelque chose qui affecte leurs calculs sur la méthode et le moment choisi». La Chine a été «troublée par le fait que Poutine a rapproché les Européens des Américains», selon lui. «Quant aux conclusions qui en sont tirées, cela reste un point d’interrogation.» Les dirigeants chinois étudient «les coûts et les conséquences» d’une éventuelle utilisation de la force pour prendre le contrôle de Taïwan.

Kiev demande à msf d’organiser une mission à azovstal L’Ukraine a demandé, samedi, à Médecins sans frontières (MSF) d’organiser une mission pour évacuer et soigner les soldats retranchés dans l’aciérie Azovstal de Marioupol, dans un communiqué diffusé quelques heures après l’annonce de l’évacuation des civils. La vice-Première ministre ukrainienne, Iryna Verechtchouk, a écrit une lettre à Michel-Olivier Lacharité, responsable des programmes d’urgence de l’organisation humanitaire et chef de mission MSF en Ukraine, indique un communiqué du ministère de la Réintégration des territoires temporairement occupés d’Ukraine. «Se référant aux principes qui guident le travail de l’organisation MSF», il appelle l’ONG médicale humanitaire «à organiser une mission destinée à évacuer les défenseurs de Marioupol et d’Azovstal et à fournir des soins aux blessés, dont les droits humains ont été violés par la Fédération de Russie», peut-on lire dans le communiqué rédigé en anglais. Les défenseurs de l’immense site industriel «se trouvent depuis 72 jours d’affilée, sous les bombardements et attaques incessants de l’armée russe» et par «manque de médicaments d’eau et de nourriture, les soldats blessés meurent de gangrène et de septicémie», indique le ministère. Les militaires ukrainiens retranchés depuis de nombreuses semaines dans les galeries souterraines de l’immense aciérie Azovstal, dernier bastion de résistance face à l’armée russe dans le port dévasté de Marioupol (sud-est) ont annoncé, dimanche, qu’ils excluaient de se rendre. «Capituler n’est pas une option car notre vie n’intéresse pas la Russie. Nous laisser en vie ne leur importe pas», a déclaré Ilya Samoïlenko, officier du rensignement ukrainien au cours d’une conférence de presse diffusée par vidéo. Les militaires ukrainiens retranchés depuis de nombreuses semaines dans les galeries souterraines de l’immense aciérie Azovstal, dernier bastion de résistance face à l’armée russe dans le port dévasté de Marioupol (sud-est) ont annoncé, dimanche, qu’ils excluaient de se rendre. «Capituler n’est pas une option car notre vie n’intéresse pas la Russie. Nous laisser en vie ne leur importe pas», a déclaré Ilya Samoïlenko, officier du renseignement ukrainien au cours d’une conférence de presse diffusée par vidéo.

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES