26.9 C
New York
dimanche, août 14, 2022
AccueilMondeConflit ukrainien: L’Union européenne instaure l’ambargo pétrolier sur les produits de la...

Conflit ukrainien: L’Union européenne instaure l’ambargo pétrolier sur les produits de la Russie, alors que les combats se poursuivent en Ukraine

Le président sénégalais Macky Sall, président en exercice de l’Union africaine, s’est rendu en Russie pour s’entretenir, vendredi, avec son homologue russe Vladimir Poutine à Sotchi, ont indiqué ses services dans un communiqué.

Cette visite «s’inscrit dans le cadre des efforts que mène la présidence en exercice de l’Union pour contribuer à l’accalmie dans la guerre en Ukraine, et à la libération des stocks de céréales et de fertilisants dont le blocage affecte particulièrement les pays africains», ont-ils précisé. La visite a lieu à l’invitation de M. Poutine, ajoutent-ils. M. Sall sera accompagné du président de la Commission de l’Union africaine, le Tchadien Moussa Faki Mahamat.

L’Union européenne instaure l’ambargo pétrolier sur les produits de la Russie, alors que les combats se poursuivent en Ukraine L’Union européenne a officialisé l’instauration d’un embargo pétrolier sur les produits en provenance de la Russie. Le texte prévoit, néanmoins, plusieurs exemptions. Plus précisément, l’arrêt des importations par bateaux de pétrole brut aura lieu dans les six mois et celui des produits pétroliers dans les huit mois. L’approvisionnement par oléduc peut en revanche continuer «temporairement», mais sans fixation de date limite. Il alimente, notamment trois pays sans accès à la mer, Hongrie, Slovaquie et République tchèque. Ce sixième paquet de sanctions contre Moscou élargit également la liste noire de l’UE à une soixantaine de personnalités, dont l’ex-gymnaste russe Alina Kabaeva. Visée pour son rôle dans «la propagande» du Kremlin, des médias lui prêtent une relation avec le président russe Vladimir Poutine que ce dernier a démentie. En revanche, le chef de l’Église orthodoxe russe, le patriarche Kirill, que Bruxelles voulait sanctionner pour son soutien à la guerre a été épargné, en raison du refus du Premier ministre hongrois Viktor Orban au nom de la défense de la «liberté religieuse». Les Nations unies mènent d’intenses et discrètes négociations pour libérer des dizaines de millions de tonnes de céréales ukrainiennes et empêcher une crise alimentaire mondiale, a confirmé le coordinateur de l’ONU en Ukraine, faisant part d’un optimisme très prudent. Ces négociations sont menées, notamment par le Britannique Martin Griffith, secrétaire général adjoint de l’ONU aux affaires humanitaires, et la costaricienne Rebeca Grynspan, à la tête de la Cnuced, organe des Nations unies chargé du commerce et du développement, a révélé Amin Awad aux journalistes à Genève.

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES