Conseil de la nation: Abdelkader  Bensalah reconduit à la tête, les  nouveaux membres du Conseil de la nation installés

0
971

 Abdelkader Bensalah a été reconduit hier  à  la tête du Conseil de la nation lors d’une séance plénière présidée par le  membre le plus âgé, Salah Goudjil, en présence du ministre des relations  avec le Parlement, Mahdjoub Bedda.

M. Bensalah, désigné par le président de la République, Abdelaziz  Bouteflika, au titre du tiers présidentiel, a été plébiscité président de  la Chambre haute du Parlement pour un nouveau mandat de trois (3) ans  (2019-2022). Lors de cette séance, il a été procédé à l’appel nominatif des nouveaux  membres du Conseil, suivi par l’élection des membres de la Commission de  validation de la qualité de membre du Conseil de la nation et ce,  conformément au règlement intérieur de cette institution. Les 18 membres du Conseil de la Nation désignés par le Président de la  République dans le cadre du tiers présidentiel sont : Abdelkader Bensalah,  Mohamed Akhamoukh, Said Berkat, Aicha Barki, Fouzia Benbadis, Mohamed  Bentaïba, Nouara Saadia Djaafar, El Hachemi Djiar, Mohamed Zakaria, Hamoud  Chaib, Abdelkader Chenini, Abdelkrim Koreichi, Salah Goudjil, Djamel Ould  Abbes, qui sont nommés pour un mandat de six ans.  Les deux autres membres Rachid Boushaba et Mohamed El Oued sont, quant à  eux, désignés pour un mandat de trois ans. L’installation des nouveaux membres du Conseil de la nation intervient  suite aux élections, organisées le 29 décembre dernier, pour le  renouvellement partiel des membres de cette chambre haute du Parlement  algérien. Le Conseil constitutionnel avait proclamé le 14 janvier dernier les  résultats définitifs de ces élections, remportées par le parti du Front de  libération nationale (FLN) qui a obtenu 32 sièges, suivi du RND (10  sièges), les indépendants (3 sièges), le FFS (2 sièges) et le Front  El-Moustakbal (1 siège). La Constitution de 2016 a renforcé les prérogatives de la chambre haute du  Parlement, notamment en matière de législation relative à l’aménagement du  territoire, à travers l’article 137 qui stipule que « les projets de lois  relatifs à l’organisation locale, à l’aménagement du territoire et au  découpage territorial sont déposés sur le bureau du Conseil de la Nation ». Créé lors de la révision de la Constitution en 1996, le Conseil de la  nation est composé de 144 membres, dont 96 élus au scrutin indirect et  secret (2 tiers) et 48 désignés par le président de le République dans le  cadre du tiers présidentiel. Ce Conseil qui constitue la chambre haute du  Parlement algérien, est renouvelable par moitié tous les trois ans. La durée du mandat des membres du Conseil de nation, qui détient le  pouvoir législatif avec l’Assemblée populaire nationale (APN), est de six  ans.

Moussa O