Coopération algéro-allemande  en biotechnologie: Un accès aux  brillants étudiants d’étudier dans des centres de recherche allemands

0
790

Le Directeur général de la recherche scientifique  et du développement technologique (DGRSDT), Hafidh Ouragh a souligné,  hier  à Oran, que la coopération algéro-allemande dans le domaine de la  biotechnologie offre aux brillants étudiants algériens une formation  post-graduation et la recherche dans les centres allemands très développés  dans le monde.

En marge d’un workshop au Centre de recherche en anthropologie sociale et  culturelle (CRASC) sur les nouvelles biotechnologies au service de la  médecine et de l’agriculture, M. Ouragh a déclaré à la presse que « la  recherche scientifique en Algérie entre dans une nouvelle ère celle de  l’excellence à travers le partenariat avec des centres de recherche  allemands spécialisés en biotechnologie dans les domaines de la sante et  l’agriculture en particulier ». Le DGRSDT a fait savoir que l’Allemagne est prête à ouvrir ses portes aux  étudiants et chercheurs algériens pour effectuer des recherches dans ses  centres comptant 18 chercheurs lauréats du prix Nobel de médecine. » Un  programme spécial permet aux étudiants algériens distingués d’effectuer  leurs études post-graduation dans ces centres allemands », a-t-il indiqué. Au sujet du partenariat avec le centre d’Innovation en biotechnologie de  Frankfurt (FIZ) et l’Unité de recherche « Max Planck » en neurogénétique, M.  Ouragh a cité le développement à l’avenir de médicaments spécialisés en  traitement de maladies dont le cancer à travers l’étude génétique des  patients. « A cet effet, une base de données génétiques des Algériens sera créée pour  déterminer leurs gênes et leur susceptibilité génétique aux maladies dont  les maladies cardiovasculaires, le diabète, le HTA et par conséquent  faciliter leur traitement  et les moyens de prévention, entre autres »,  a-t-il annoncé. Le Directeur général du centre d’innovation allemand en biotechnologie de  Frankfurt, Christian Garbe et le Directeur de l’Unité de recherche « Max  Planck » en neurogénétique, Peter Mombarts ont exprimé leur souhait que  cette coopération sera fructueuse sur le plan de la santé en Algérie avec  la découverte de nouveaux médicaments efficaces. L’assistance a débattu des moyens de concrétiser ce programme sur le  terrain et des moyens de transfert de la technologie allemande dans le  domaine de biotechnologie en Algérie et d’investissement dans ce domaine.

Houda H