Cour d’Alger: Report du procès de l’ancien ministre de la Justice Tayeb Louh à la prochaine session criminelle

0
201

Le tribunal criminel près la Cour d’Alger a décidé de reporter le procès de l’ancien ministre de la Justice, Tayeb Louh et de ses coaccusés, poursuivis notamment pour entrave au bon fonctionnement de la justice, faux en écriture officielle et abus de fonction, à la prochaine session criminelle en raison de l’absence de la défense de certains accusés.

Sont poursuivis dans la même affaire Said Bouteflika, frère et conseiller de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika, l’ancien Inspecteur général (IG) du même ministère, Tayeb Belhachem et l’ancien Secrétaire général (SG) du même ministère, Laâdjine Zouaoui, les juges, Mokhtar Belahrach, Samoun Sid Ahmed, Khaled Bey, ainsi que l’avocat Derfouf Mustapha et l’homme d’affaires, Ali Haddad. Octobre dernier, le tribunal criminel de première instance de Dar El Beida (Alger) avait condamné Tayeb Louh à une peine de 6 ans de prison ferme assortie d’une amende de 200.000 DA.et une amende de 200.000 DA, tandis que Said Bouteflika et Ali Haddad ont écopé de deux ans de prison ferme et une amende de 100.000 DA.

Le tribunal a prononcé l’acquittement des autres accusés, à savoir l’ancien Secrétaire général du ministère de la Justice, Laâdjine Zouaoui, les juges, Mokhtar Belahrach, Samoun Sid Ahmed, Khaled Bey, ainsi que l‘avocat Derfouf Mustapha. L’ancienne candidate aux législatives de mai 2017 dans la circonscription $de Ghardaïa, Meriem Benkhalifa, a également été acquittée.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here