26.9 C
New York
mardi, janvier 25, 2022
AccueilEconomieCroissance de 3,4% du PIB au 2e trimestre 2016

Croissance de 3,4% du PIB au 2e trimestre 2016

La croissance en volume du PIB de l’Algérie s’est établie à 3,4% au deuxième trimestre 2016, par rapport au deuxième trimestre 2015. Cette progression a été tirée essentiellement, par le BTPH. Le PIB nominal durant le 2e trimestre enregistre une hausse modérée de 2,2%, en comparaison avec les données de la même période, l’année dernière, a indiqué un  bilan de l’Office national des statistiques. Ainsi le taux de croissance du PIB hors hydrocarbures a chuté de 5,3% pour atteindre les 4,7% au deuxième trimestre de l’année 2016. Pour ce qui est du secteur des hydrocarbures, ce dernier connait une évolution faiblement positive de 0,2% contre -0,2% durant la même période de l’année 2015. Selon le même document la forte baisse des prix des produits pétroliers a conduit à «une baisse de la valeur ajoutée nominale causée elle-même par la baisse du déflateur évaluée 26,1%». La valeur ajoutée du secteur agricole augmente pour sa part de 5,3% au lieu de 6% pendant la même période de l’année 2015. Ceci est du principalement à la baisse de la production végétale, notamment celle des céréales. Le secteur industriel enregistre quant à lui un ralentissement de son rythme de croissance trimestrielle. Elle passe donc à 3,4% au lieu de 4,2% durant la même période de l’année précédente.

Pour ce qui est des sous-secteurs, celui des eaux et énergie  participe avec une valeur ajoutée de 5% contre 7,3% ; «mines et carrières : une légère augmentation de 0,1% contre une baisse de 6,6% ; ISMME : 3,3% contre 10,7% ; matériaux de construction : une forte hausse de 7,2% contre 0,2% ; chimie, plastic, caoutchouc : 3,2% contre 2,5% ; industrie agro-alimentaires : 3,5% contre 6,5% ; textiles, confection : 1,6% au lieu de 3,6% ; cuirs et chaussures : une croissance de 3% contre une baisse 5,5% ; bois, papier, lièges : 8,5% contre 2,6% ; industries diverses : une baisse de 13,6 % au lieu d’une baisse de 20,4%». le volume de la valeur ajoutée du secteur du BTPH a quant à lui connu une nette progression passant à 8,3% contre 4% enregistrée durant la même période de l’année 2015. Cette amélioration est pour sa part due, au besoin exprimé par la construction de logement. Le secteur des services et travaux publics pétroliers enregistre une croissance de 5,3% au lieu de 2,6% durant la même période de l’année 2015. Suivra cette progression celle enregistrée par les  services marchands. La valeur ajoutée par cette catégorie, au 2e trimestre 2016 évolue presque au même rythme que celle observée au 2e trimestre 2015. Soit 5% contre 5,4%, a indiqué le même bilan.

Ainsi, le secteur des transports et communications enregistre une croissance «de 6,3% contre 5,9%» ; le secteur de commerce évolue au rythme de 4,2% contre 5,2% ; le secteur «hôtels-cafés-restaurants» enregistre une croissance de 3,1% contre 3,6% ; le secteur des «services fournis aux entreprises» progresse de 5,8% contre 2,7% ; la valeur ajoutée du secteur «services fournis aux ménages» affiche une croissance de 3,3% contre 7,7%». S’agissant des services non marchands affichent une faible croissance de 3,3% au 2e trimestre 2016 contre 3,9% au 2e trimestre 2015.

Les services des administrations publiques sont les plus qui arrivent en tête de liste. Ils seront suivis par le secteur des administrations publiques qui enregistre une croissance de 3,1% contre 3,8% ; «les services financiers évoluent au rythme de 5,4% contre 4,6% et les affaires immobilières qui  progressent de 4,1% contre 5,2%».

A.D.

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES