Dans le cadre de la visite de travail du chef  de la diplomatie brésilienne en Algérie – Une réunion du Dialogue stratégique prévue demain à Alger   

0
961

Une réunion du Dialogue stratégique algéro-brésilien se tiendra demain à Alger, sous la co-présidence du ministre  des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, et du ministre brésilien des  Relations extérieures, Aloysio Nunes Ferreira Filho. Il s’agit d’examiner les possibilités de  renforcement de la coopération entre les deux pays.

Cette réunion se déroulera dans le cadre de la visite de travail du chef  de la diplomatie brésilienne en Algérie du 22 au 24 juillet, à l’invitation  de M. Messahel. Une première réunion du Dialogue algéro-brésilien s’est tenue  en octobre 2015 à Alger. Les deux ministres « examineront les possibilités de  renforcement des dispositifs de coopérations existantes et la prospection de nouvelles opportunités d’investissements et de partenariat mutuellement  bénéfique ».   Cette visite permettra également aux deux ministres « de poursuivre,  conformément à la tradition établie, leur concertation et la coordination  des positions des deux pays autant sur les questions internationales et  régionales d’intérêt commun qu’au sein des foras auxquels ils  appartiennent ».  Pour rappel, l’accord portant la création de la première réunion du Dialogue algéro-brésilien a été signé lors de la 4ème session de la commission mixte intergouvernementale, qui s’est  déroulée à Brasilia le 19 juillet 2010.  Cette première réunion a été consacrée à la mise en place des mécanismes  susceptibles d’impulser et d’intensifier le dialogue stratégique algéro-brésilien. Elle a été également l’occasion de discuter de l’état des  relations bilatérales et les perspectives de leur raffermissement, à  travers notamment, la mise en place de programmes, de projets et  d`initiatives de partenariat, mutuellement bénéfiques dans tous les  domaines.  L’Algérie et le Brésil s’étaient engagés à œuvrer au renforcement  des relations économiques et à leur diversification et à la consolidation  du cadre juridique existant entre les deux pays, selon un communiqué  conjoint. Ils s’étaient également engagés à encourager le développement de la  coopération et des échanges bilatéraux dans les domaines de l`énergie, de la santé, du commerce, des travaux publics, de l’agriculture, du  développement social, de l`enseignement supérieur et de la recherche  scientifique.

Evolution des échanges commerciaux entre les deux pays

Concernant le domaine commercial, le Brésil parmi les 5 principaux partenaires commerciaux de l’Algérie. En 2017, il figurait parmi les  cinq premiers clients de l’Algérie, avec 2,08 mds usd (6% des exportations  globales algériennes), ce qui représente une hausse de 28,7% par rapport à  2016.  Une coopération dans différents secteurs est établie entre les deux pays. Les  échanges commerciaux entre les deux pays ont évolué de 30% en 2017 avec un  différentiel favorable à l’Algérie, avait indiqué, l’ambassadeur du Brésil.  Le ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, a  estimé, en mars dernier à l’issue d’un entretien avec l’ambassadeur brésilien en Algérie, Eduardo Botelho Barbosa, que le Brésil est « en mesure d’apporter sa  contribution à la relance de l’industrie algérienne », relevant l’expertise  brésilienne dans le secteur des mines et dans l’industrie sidérurgique dont  pourraient bénéficier les entreprises algériennes dans le cadre de  partenariats. Dans le domaine de l’industrie automobile, M. Yousfi a invité les  opérateurs brésiliens à investir en Algérie dans les composants  automobiles.

Selma Dey

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here