Dans un message à l’occasion de la fête de l’indépendance:Tebboune relève la détermination du peuple algérien à mettre en échec les plans déstabilisateurs

0
395
Photo Fatah Guidoum@L'Echo d'Algérie

 Dans un message adressé à la nation, à l’occasion de la célébration du 59e anniversaire de la fête de l’Indépendance et de la jeunesse, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a mis en avant la capacité du peuple algérien à battre en brèche les intentions des courants suspects et leurs manœuvres visant à attenter à la sécurité et à la stabilité du pays.

IL a indiqué que « le peuple algérien, qui a conforté sa glorieuse Marche par la référence du 1er Novembre, est en mesure de battre en brèche les intentions des courants suspects et leurs manœuvres visant à attenter à la sécurité et à la stabilité du pays ».

Il a souligné, dans ce sens, la détermination du peuple algérien à « affronter, résolument et énergiquement, tous ceux qui seraient tentés de s’attaquer à l’Algérie, forte par son peuple et son armée ».

« Le peuple algérien, qui célèbre aujourd’hui le recouvrement de la souveraineté nationale et qui puise dans le génie de ses enfants et dans le Hiram béni authentique, une foisonnante conscience nationale, demeure hautement vigilant quant aux intérêts suprêmes de la nation et aux repères jalonnant sa voie de fidélité vers l’unité et la gloire », a poursuivi le Président Tebboune.

Le président de la République s’est attardé sur la célébration de notre Glorieuse fête de l’Indépendance en ce 59e anniversaire qui fait revivre la date du 5 juillet 1962, une date qu’il a qualifiée de « jour mémorable de couronnement des luttes acharnées de notre peuple et de son héroïque combat à travers l’histoire et nous donne l’occasion de méditer les idéaux et principes nationaux sacrés ».

Et d’ajouter: « Des idéaux et principes à la consécration desquels s’est vouée une génération de pionniers du Mouvement national et à la perpétuation desquels ont, résolument, veillé nos Chouhada et nos moudjahidine en menant une guerre féroce dans laquelle le colonisateur abject a mobilisé les plus redoutables armes massacre, de brutalité et de destruction ».

Le Tout-Puissant nous a gratifié de beaucoup plus que d’autres nations et pays, notamment de ce qui fait la fierté et la grandeur des peuples, et j’entends par la, des épopées et des gloires qui appellent à renforcer davantage la conscience quant à l’importance de notre legs historique et de son lien avec le présent et l’avenir de la Nation et à oeuvrer, avec clairvoyance et sans concession, au traitement des questions relatives à la Mémoire nationale au mieux de ses droits découlant de ce qu’elle a subie comme tragédies effroyables et crimes horribles infligés par le colonialisme, a poursuivi le Président Tebboune.

Par ailleurs, le président de la République a affirmé que « le respect des engagements que nous avons pris et sur la base desquels nous avons établi un programme et des priorités au service du peuple, continuera à guider résolument nos pas vers les objectifs escomptés, avec le soutien des fidèles patriotes aux principes novembristes, pour la lutte contre la corruption, la moralisation de la vie publique, l’encouragement de l’esprit d’initiative et de l’investissement, la création de la richesse et la consécration de la citoyenneté, du civisme et de la fierté de note identité et de notre appartenance ».

« La voie de la loyauté aux Chouhada et à notre serment envers le valeureux peuple algérien demeure, elle, inébranlable, en dépit de ceux qui se sont laissés entrainer vers la propagande et la désinformation, notamment ceux dépourvus d’objectivité et de probité, et qui ne lésinent pas à porter atteinte à l’Etat et à ses institutions », a-t-il poursuivi.

S’agissant, dans un contexte lié, des élections législatives organisées par l’Algérie en juin dernier, le Chef de l’Etat a soutenu « nous avons franchi, il y a moins d’un mois (le 12 juin dernier), un pas important dans la démarche nationale de redressement global, qui repose sur une méthodologie progressive et un impératif d’efficience, qu’il s’agisse du rétablissement de la confiance et de la crédibilité des institutions de l’Etat ou des défis multiples sur les plans économique et social ».

Louant les efforts des acteurs de la scène politique et de la société civile et de toutes les volontés ayant contribué à la tenue des élections législatives dans le cadre de la concurrence politique loyale, le président Tebboune a rendu hommage à l’Armée nationale populaire (ANP), digne héritière de l’Armée de libération nationale (ALN), et aux autres corps de sécurité pour avoir veillé au déroulement de cette échéance dans un climat de quiétude et de sérénité.

Le président de la République s’est dit convaincu que l’organisation des législatives anticipées a été un pas décisif sur la voie du parachèvement d’un processus pertinent et irréversible offrant au peuple de prometteuses perspectives pour élire ses représentants, exercer sa souveraineté populaire à travers les urnes, conformément aux règles de la  démocratie réelle.

Il faut sire qye ces derniers temps, les appels de la classe politique se sont multipliés pour la consolidation de l’unité des rangs et à l’engagement autour du programme du président de la République, Abdelmadjid Tebboune et à travers sa personne tous les symboles et les institutions de l’Etat et à œuvrer à contrecarrer les actions des parties hostiles au pays.

En outre, ils ont rappelé la détermination ferme de l’Algérie à consacrer les principes de paix et de stabilité durables dans son environnement régional, avec sévérité et sagesse, de manière à garantir aux peuples de la région une vie paisible et prospère.

A ce titre, plusieurs partis politiques ont plaidé pour relance de l’action commune en vue d’initier un projet national inclusif permettant de renforcer le front interne pour faire face aux différentes menaces externes et affronter les prochains défis qui attendent le pays.

 Ils ont appelé, à cet égard, à une coopération « sincère et sérieuse » devant aboutir au lancement d’un projet national fédérateur à même de renforcer le front interne et de contrecarrer toute menace venant de l’extérieur. De même qu’ils ont lancé un appel pour l’édification d’institutions crédibles et jouissant de la légitimité populaire qui préservent l’Algérie et contribuent à son développement politique, économique, social et culturel, ainsi que dans tous les domaines.

Ils ont également dénoncé l’ingérence étrangère dans les affaires internes de l’Algérie, estimant que cette démarche participait d’une vision colonialiste et arrogante visant à semer la discorde entre les enfants du seul peuple. Une ingérence condamnée par les positions officielles et les partis, car pleinement conscients des visées de cette intervention qui entendait faire chanter les responsables et institutions officielles, en vue de réaliser des objectifs économiques, socioculturels et géostratégiques.

Au niveau des frontières sud de l’Algérie, relèvent ces mêmes acteurs de la classe politique, des chantages et des visées de forces coloniales, exigent une reprise en main du dossier des pays du Sahel en vue de préserver la sécurité et la coopération entre les Etats de la région.

Ils ont souligné que l’Algérie s’achemine, lors de cette phase, vers la préparation des prochaines élections législatives et locales, d’où l’intérêt de bien assimiler l’importance de cette étape dans le processus d’édification du pays, à travers le parachèvement de la construction des institutions de l’Etat et de donner une véritable signification à la pratique politique probe et propre en la prévenant de tous les aspects négatifs vécus par le passé.

De même, le peuple algérien et son Armée sont appelés à constituer un mur infranchissable contre toutes les tentatives visant l’unité du pays, sa sécurité et sa stabilité,

Ils ont estimé que «ni les alliances, ni les mensonges ne triompheront, tout comme les intentions malveillantes visant à ébranler l’unité de notre peuple et de notre territoire ne se concrétiseront. Les éléments de notre Armée et tous les enfants fidèles de notre peuple constitueront un mur infranchissable face à quiconque animé d’intentions malveillantes qui tenterait de porter atteinte à l’unité de notre Algérie, territoire et peuple ».

 T. Benslimane